L'Amandier

Annonce du Printemps prochain...

Vulve et éjaculation...

Dans tout le bassin méditerranéen, l'Amandier est le premier Arbre fleurissant de l'année. Il est le signe avant-coureur du prochain retour du Printemps, il symbolise la Renaissance de la Nature et invite à une vigilance attentive aux premiers signes du retour des Forces vitales de la Terre. Mais ces prémices du Printemps sont encore très fragiles car incertains. Ceci s'exprime de fait par la fragilité des Fleurs de l'Amandier qui se détachent et tombent à la première intempérie. Selon les Traditions Païennes, l'Amandier concentre en lui le symbolisme des deux genres, Masculin et Féminin. Alors que l'Arbre est de caractère masculin, le Fruit lui relève d'un aspect féminin.

Fleur Amandier
Fleur Amandier

Dans la tradition païenne des Grecs, Attis était né d'une vierge qui le conçut à partir d'une amande, thème qui sera usurpé par le christianisme avec la vierge marie et son rejeton jésus. Attis perdit la tête en raison de son amour pour la Déesse Cybèle, une des nombreuses figurations de la Déesse-Mère. C'est pourquoi il s'émascula et devint le serviteur de la Grande Déesse. Ce mythe est à l'origine de la castration des prêtres de la Déesse Cybèle. Dans la Rome païenne, les fêtes en l'honneur d'Attis avaient lieu durant la période de l'équinoxe du printemps. 

Attis
Attis
Phallus Grec
Phallus Grec

Chez les Grecs de l'antiquité, l'amande pressée était une image symbolique de l'éjaculation phallique du Dieu Zeus en tant que puissance créatrice. Pausanias raconte qu'au cours d'un rêve érotique, le Dieu Zeus éjacula faisant ainsi tomber sa semance sur terre. Il en sortit un être hermaphrodite du nom d'Agdistis. Cette Divinité masculine et féminine à la fois (statue en noir et blanc sur la photo) possède les mêmes caractéristiques symboliques que l'amandier. Le Dieu Dionysos, Dieu de la fécondité et de l'extase, fit émasculer Agdistis. De ces parties génitales tombées à terre poussa un amandier. Un fruit de cet arbre rendit enceinte la fille du Dieu-fleuve Sangarios qui l'avait placé sur son sein. L'amandier remonte donc directement au Dieu Zeus et à son pouvoir divin de fécondation. Ce mythe révèle que le fruit de l'amandier peut féconder une vierge indépendamment de toute union sexuelle, mythe bien antérieur à la fable de la vierge marie et de sa grossesse "miraculeuse". Le rapport magico-religieux à l'amandier était tellement enraciné dans les cultures païennes de Méditerranée, qu'il est coutume de croire en Europe que la fille qui s'endort sous un amandier peut se réveiller enceinte. 


L'amande quant-à elle était un symbole de la vulve, de la matrice de la Grande Déesse. Le fruit caché par son écorce était une figuration du sexe féminin et du pouvoir de fécondité de la Terre-Mère. C'est pour ce motif qu'en langage profane, manger l'amande, c'est coïter. Les connotations sexuelles de l'amande font de ce fruit la Matrice originelle, celle d'où jaillit la vie. 

Amandes
Amandes

Au-delà de cet aspect purement sexuel, l'amande était aussi le symbole de la doctrine sacrée, celle qui est cachée au commun des mortels, une image de la réalité masquée, la connaissance occulte qui ne se révèle qu'aux initiés partis en quête des mystères de la spiritualité et de la vie. 

Zeus
Zeus

 Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Liens :

 

Jeudi 10 Janvier 2019


Pour partager l'article

Commentaires: 0