Les Métaux

Dans la tradition païenne des anciens Grecs, il fut établi au 3è siècle avant l’ère vulgaire une correspondance symbolique entre les métaux et 7 Divinités correspondantes aux 7 planètes connues par l’astrologie de l’époque. Il est fort probable que ce système de correspondance entre métaux et planètes soit issu d’une influence de la tradition païenne des anciens Chaldéens. Cette influence païenne sémitique aurait été une importation d’Alexandre-le-Grand lors de ses conquêtes à travers le moyen orient. Pour une fois que les Sémites nous ont légué autre chose que les horreurs monothéistes, il est intéressant de nous pencher sur la question.

 

Dans la mythologie babylonienne, il existe un mythe concernant la Déesse Ishtar, un mythe où l’on voit la Déesse descendre dans le monde souterrain et infernal afin de rejoindre sa sœur, la terrible souveraine du royaume des morts. Pour se rendre auprès d’elle, Ishtar doit déposer successivement ses parures au cours d’un périple qui la fait passer par les 7 enceintes qui la séparent de sa sœur. Ses parures sont les différents métaux tandis que les 7 enceintes figurent les 7 planètes connues à l’époque. Ishtar se défait des métaux car ceux-ci sont une image de l’impureté qui l’empêcherait de rejoindre un état originel et pur. 

 

Les planètes furent donc reliées aux métaux, planètes elles-mêmes en connexion avec les Divinités du panthéon greco-romain. Les métaux symbolisent les énergies cosmiques solidifiées et condensées, ils sont les éléments planétaires du monde souterrain. Nous sommes donc ici en présence d’un lien direct entre le monde ouranien (céleste) et le monde chtonien (souterrain). Les métaux sont ainsi le reflet des différentes énergies cosmiques. Les métaux sont engendrés d’en haut mais se forment dans la terre. Voici donc le tableau de ces correspondances symboliques entre métaux et planètes (le terme de planète est ici à prendre pour sa valeur générique, car la lune est un satellite et le soleil est un astre). 

 

OR ---- SOLEIL

ARGENT ---- LUNE

MERCURE ---- MERCURE (Hermès)

CUIVRE ---- VÉNUS (Aphrodite)

FER ---- MARS (Arès)

ÉTAIN ---- JUPITER (Zeus)

PLOMB ---- SATURNE (Chronos)

 

Cette hiérarchie se retrouve aussi chez les Grecs avec le mythe des races et des 4 âges (voir lien à la fin). Les métaux viennent du monde chtonien dans un état impur, et ce n’est qu’en les séparant de la matière brute que se révèle la pureté du métal. C’est pour cela que les forgerons de l’antiquité par exemple avaient une réputation obscure car ils travaillaient directement avec le monde infernal pour extraire le métal de la matière brute. C’est un acte de transformation et de mutation qui s’opère durant cette phase, on libère en quelque sorte l’esprit de la matière, un procédé que n’oublieront pas les alchimistes du moyen âge européen. 

 

La relation symbolique des métaux et des planètes fut décrite de la manière suivante :

-le plomb est consacré à Saturne en raison de sa nature lourde, sombre et froide.

-l’étain est consacré à Jupiter à cause de sa nature translucide et brillante.

-le fer est consacré à Mars parce qu’il est coupant et aiguisé.

-le cuivre est consacré à Vénus en raison de sa nature productive et tempérée.

-le Mercure est consacré au Dieu du même nom car tous les deux ont une nature changeante.

-l’argent est le reflet pale de l’or, tout comme la lune reflète la lumière du soleil. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

« Dictionnaire des symboles », Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

 

Liens :

Wikipédia : Les 7 Métaux

Le mythe des races et des âges=>https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.306268396178642.1073741849.230064080465741/700580146747463/?type=3&theater

Symbolisme du Soleil

Symbolisme de l’Or

Symbolisme de la Lune

 

Mercredi 1 Novembre 2017