Vendredi

La tradition populaire chez les Germains en fait un jour de grande chance. L'étymologie du nom dans les différentes langues germaniques nous renvoie à deux grandes Déesses du panthéon germano-nordique: Frigga et Freyja. 

Firgga est l'épouse du Dieu Wodan-Odin, elle est une Déesse céleste, elle est la gardienne des couples, celle qui protège le mariage et la descendance issue des ces unions. 

Freyja est plus une Déesse liée aux forces terrestres, chtoniennes, elle est l'image de la beauté et de l'amour. L'amour qu'elle représente est autant sexuel que sentimental. Elle domine aussi l'art du Seidr, la magie chamanique dans la culture nordique.

Voyons donc à présent le mot Vendredi dans les différentes langues germaniques:

- Friday en anglais, vient de l'ancien anglo-saxon "Frīġedæġ" qui veut dire "Jour de Frigg".

- Freitag en allemand, vient du vieux-haut-allemand Frīatag, qui veut dire "Jour de Fria" À noter ici la ressemblance entre les noms Fria-Frea et Freyja. Cette ressemblance est certainement celle qui mène au glissement lingüistique entre la Frigga continentale (Fria-Frea) et la Freyja nordique.

- Vrijdag en néérlandais, vient également de Frīatag (jour de Frigga).

- Friggjar-dagr en norrois (langue parlée par les Vikings), qui veut dire "Jour de Frigga". C'est en norrois justement que semble avoir eu lieu le glissement lingüistique mentionné ci-dessus. Car le norrois a également le terme de frjá-dagr qui lui fait référence à la Déesse Freyja. Ce glissement n'est certainement pas dû au hasard, car il se pourrait que cette confusion soit volontaire afin de représenter les deux aspects d'un archétype de la Déesse. 

- Fredag en suédois, qui vient du norrois frjá-dagr (Jour de Freyja). 

Dans la tradition populaire le Vendredi est un jour qui apporte la chance et la paix. La christianisation forcée tenta d'en faire dans plusieurs régions, un jour de malheur. Cette tactique a malheureusement réussie en partie lorsqu'on pense au fameux "vendredi 13". Le Vendredi était connu dans les traditions païennes des Germains pour être un jour très favorable à la magie liée à l'amour. Toute pratique magique afin d'obtenir des faveurs sentimentales ou sexuelles, était particulièrement puissante si elle était réalisée un Vendredi. Ce jour était recommandé pour celui ou celle qui voulait consulter la sagesse des runes dans des questions d'amour. C'est donc un jour très favorable pour former de nouveaux couples. 

Mais le Vendredi était également réputé pour sa force dans la pratique de la médecine. Cette médecine pouvait se présenter sous forme de traitement pratique par les plantes, ou bien de rites liés au Seidr, la magie chamanique nordique. Par ailleurs le Vendredi était recommandé pour se couper les cheveux ou les ongles. Les cheveux sont liés au symbolisme de force, alors que celui des ongles est lié à la nécessité et aux temps difficiles à surmonter. Les ongles étaient entourés d'un véritable rituel, car à une heure bien précise le Vendredi, il faillait les couper dans le sens suivant: main gauche, pied droit, main droite, pied gauche. En reliant ainsi les membres opposés du corps, on obtient un graphisme intéressant qui n'est pas dû au hasard: un X. Ce X pourrait bien être la rune Gebo, la rune du don, du sacrifice. Le nom nordique de Gefjon commence par une rune Gebo ; Gefjon est un des noms de la Déesse Freyja, il signifie "celle qui donne". Ce rite permettait aussi d'éviter les maux de tête, d'oreille, ou de dents. 

Le Vendredi était généralement admis comme le jour propice pour entreprendre quelque chose de nouveau, comme s'il marquait le début d'un cycle nouveau. 

Sources:

"Kleines Lexikon des Aberglaubens", Ditte und Giovanni Bandini

http://en.wikipedia.org/wiki/Friday