Lundi

Dans le cas du Lundi tout comme pour le dimanche, l'analyse étymologique des différentes langues germaniques montre de manière claire et nette que le Lundi était dédié à la lune. Voici quelques exemples :

- En anglais Monday vient de l'ancien anglo-saxon "Mōndæg", qui signifie "Jour de la Lune"

- En allemand Montag vient du vieux-haut-allemand "Mānetag", qui signifie "Jour de la Lune"

- En néérlandais Maandag vient du moyen-bas-allemand "Mānendach", qui signifie "Jour de la Lune"

- En vieux-frison "Mōnadeig", signifie "Jour de la Lune"

- En norvégien Måndag vient du norrois "Mánadagr", qui signifie "Jour de la Lune"

- En islandais Mánudagur vient du norrois "Mánadagr", qui signifie "Jour de la Lune"

- Dans le monde romain, le Lundi vient du latin "Lunae Dies" qui signifie lui aussi "Jour de la Lune"

 

Pour la figure mythologique masculine Mani, personnification littéraire de la Lune dans les Eddas, valent les mêmes remarques que pour Sunna-Sól (voir le "Dimanche"). Ici aussi il semble s'être produit un glissement linguistique des genres. On peut donc accorder selon toute probabilité que la figure divine originelle de la lune était féminine, et non masculine. Les études comparatives Indo-Européennes tendent fortement à conforter cette théorie. 

 

Le symbolisme de la Lune se rattache à la troisième fonction Indo-Européenne, celle de Production-Reproduction. Dans le panthéon Germano-Nordique cette fonction est principalement sous la gouverne des Dieux et Déesses Vanes. La symbolique rattachée à la Lune comporte cependant une nuance qui la différencie de la plupart des Divinités Chtoniennes de la fonction Production-Reproduction. Ces Divinités relèvent de forces divines liées à la terre et au monde sous-terrain, alors que la lune relève de forces célestes. 

La Lune avec ses aspects changeants, règne sur un monde d'obscurité, de ténèbres et de mystères. L'obscurité nous renvoie ici au monde occulte de la connaissance cachée, celle qui se transmet de génération en génération, véritable miroir d'un âge d'or perdu. L'aspect féminin lié à la Lune se retrouve dans une image bien connue : un cycle de menstruation chez les femmes est de 28 jours, celui du cycle lunaire est de 28 jours également. Rien n'est dû au hasard, tout est relié, et le fait qu'un parallèle si fort puisse exister entre la femme et la Lune relève d'une connaissance mystique très ancienne. 

 

Dans la tradition populaire germanique il existe la conception que tout ce qui doit germer et croître, doit être commencé ou être réalisé pendant la phase de la Lune croissante. Ceci concerne aussi bien le travail de la Terre que les grands changements dans la vie. Les enfants nés pendant la Lune croissante avaient la réputation d'avoir une croissance particulièrement heureuse. De plus, le rituel pendant lequel les anciens donnaient officiellement un nom à l'enfant, se tenait de préférence pendant la période de Lune croissante. Une certaine force relie aussi la Lune et certaines plantes médicinales, qui ont des vertus plus prononcées lors de cette même phase lunaire. Les anciennes traditions du folk-lore (sagesse populaire) prêtaient à la Lune des pouvoirs curatifs bien spécifiques. 

La même conception se retrouve dans le monde agricole où les semences de certains légumes devraient se faire en période de Lune croissante. Il est intéressant d'ailleurs de relever au passage que le sagesse populaire dit que les légumes qui grandissent dans la terre devraient être plantés avec la lune décroissante, alors que les légumes qui grandissent à l'air libre devraient être plantés pendant la Lune croissante. Cette relation est très instructive car elle tend à démontrer une relation entre "Décroissant" et "Terre" (Aspect chtonien), et une relation entre "Croissant" et "Céleste". 

La nouvelle Lune et la pleine Lune étaient quant à elles considérées de deux manières différentes : tantôt comme le début d'une Lune croissante, donc comme un symbole chargé de forces positives, tantôt comme la fin d'une Lune décroissante, donc chargée de forces négatives. 

 

Ce double aspect de la Lune se reflète parfaitement dans la croyance populaire Germanique liée au Lundi. Si le Lundi est en période de Lune croissante, alors toute nouvelle entreprise durable sera enrichie d'une croissance certaine. Par contre il est fortement déconseillé d'entreprendre quoique ce soit en phase de Lune décroissante. Il était entre autres recommandé de ne pas faire de transactions monétaires ce jour-là ; il valait donc mieux ne rien acheter un Lundi. Ce dernier aspect a très sûrement influencé certaines régions qui ont fait du Lundi un jour de mauvaise augure, réputation qui perdure jusqu'à nos jours. 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

Kleines Lexikon des Aberglaubens

Wikipedia : Monday

Symbolisme de la Spirale

:https://www.facebook.com/photo.php?fbid=232405580231591&set=a.232402220231927.1073741829.230064080465741&type=1&theater

 

Dimanche 5 Novembre 2017

Pour partager l'article