Les Sirènes

Une Séduction Mortelle...

Les sirènes sont des créatures monstrueuses de nos anciennes mythologies européennes. Elles ont la tête et la poitrine d’une femme et le reste du corps d’un oiseau ou d’un poisson. Sous influence de la tradition germano-nordique, elles finirent par être représentées uniquement sous la forme mi-femme mi-poisson. Les sirènes séduisaient les navigateurs par la beauté de leur visage, de leurs seins, et par la mélodie de leurs chants, ensuite elles les entraînaient dans les fonds marins où elles les dévoraient. Le célèbre héros grec Ulysse dut se faire attacher au mât central de son bateau afin de pouvoir résister au charme de leur appel. Dans la tradition germanique, il existe une sirène très connue, c’est la Lorelei. Du haut des rochers qui surplombent le Rhin, la Lorelei attirait les marins par la magie de ses chants. Les sirènes, tout comme les Harpies ou les Érinnyes, sont des créatures malfaisantes et très redoutables. 

 

Les sirènes, en plus des dangers liés à la navigation maritime, représentent la mort. Elles symbolisent la séduction mortelle née des passions et des désirs, et figurent ainsi les embûches de la destinée des hommes. Elles reflètent les rêves fascinants et terrifiants surgis de l’inconscient. Elles sont les pulsions primitives et ténébreuses de l’homme, et l’autodestruction générée par les désirs de l’inconscient. Ces passions relèvent du domaine de l’horizontalité, du devenir. Le remède pour résister aux flots de cet instinct passionnel, est ce que fit Ulysse: il faut se connecter à l’axe vertical qui représente la force de l’être et de la raison, l’homme éveillé qui est maître de ses pulsions. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Lundi 26 Novembre 2018