Le Chiffre 9

Symbolisme du 9 chez les Celtes...

Le symbolisme du chiffre 9 dans la tradition païenne des Celtes est dans le fond complètement identique à celle d'autres traditions païennes d'Europe comme celle des peuples germano-nordiques. Pour les Celtes, le chiffre 9 est hautement sacré, car il est le résultat d'un autre chiffre sacré multiplié par lui-même : le 3. Un symbole très prisé par les Celtes comme le Triskel, nous rappelle l'importance qu'avait le 3 dans la tradition celtique. Le 4 figurait l'espace avec ses quatre directions Est-Ouest-Sud-Nord, le 5 était en relation avec la dimension humaine de l'espace et du temps, le 9 quant-à lui représentait l'univers dans sa totalité. Le 9 est à lui seul une image cosmogonique absolue, tous les mondes, visibles ou non, sont inclus dans la symbolique du 9. 

 

Voici quelques éléments tirés de mythes païens de la tradition celtique qui nous parlent de l'importance de ce chiffre :

- L'Irlande était composée de 2x4 régions + 1 centre spirituel et politique représenté par le haut-lieu sacré de Tara. Cette symbolique 8+1=9 donne une dimension universelle au pays qui le place ainsi dans une position de "Vosmos en miniature".

- Lors de la conquête mythique d'Irlande, les Milésiens étaient la dernière vague d'envahisseurs. En cela ils représentent donc un accomplissement cyclique. Ils firent la guerre aux Dieux, les Tuatha Dé Dannan. Ils passèrent un accord avec ces derniers qui les obligea à s'éloigner des côtes irlandaises à une distance symbolique de 9 vagues. Ces 9 vagues de distance imposa de manière magique aux Milésiens un véritable retour cyclique, ce qui les fit retourner au début de leur conquête. Le milésien Mil Espáine et ses 8 fils (Total=9) avaient auparavant conquis un grand nombre de territoires atteignant le centre spirituel et politique de Tara. 

- Le mythe de la Reine Medb, également connue comme la Reine des Fées, est lié à une histoire mettant en scène 9 otages.

- Morgane et ses 8 soeurs (8+1=9) représentaient à elles seules toute la cosmogonie symbolique de l'île sacrée d'Avalon.

- Près de la rivière irlandaise Boyne se trouvait l'arbre de la sagesse, un noisetier qui portait 9 noisettes sacrées.

La profonde valeur sacrée du chiffre 9 possède une dimension magico-religieuse que l'on retrouve dans la conception typiquement païenne liée aux cycles. Neuf est le temps de la gestation, neuf mois de grossesse pour que la femme donne le jour à un nouvel enfant. Il symbolise ici le renouvellement de la vie, le début d’un cycle nouveau, il est l’image de la naissance et de la renaissance. "Cycle nouveau et régénération cosmique" sont les mots-clés associés au symbolisme traditionnel de ce chiffre. Un grand nombre de langues européennes ont d'ailleurs gardé le souvenir de cette valeur symbolique car il existe une parenté linguistique peu connue entre le 9 et la notion de nouveau (Cycle) :

- En français : 9 (Neuf) et Neuf (Nouveau)

- En allemand : 9 (Neun) et Neu (Nouveau)

- En anglais : 9 (Nine) et New (Nouveau)

- En italien : 9 (Nove) et Nove (Nouveau)

- En espagnol : 9 (Nueve) et Nuevo (Nouveau)

- En norvégien : 9 (Ni) et Ny (Nouveau) 

- En breton : 9 (Nav) et Nevez (Nouveau)


Le 9 est également lié à la Lune et à l’élément liquide, car 3x9 fait 27, ce qui est une des marques d’un cycle lunaire, qui lui-même est directement lié au cycle de la menstruation féminine. Les phases de la lune et des marées étant étroitement liées, nous avons là aussi une connexion directe entre forces lunaires et aquatiques, notions liées à celle de la fécondité.

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

Lexikon der Keltischen Mythologie

 

Jeudi 2 Novembre 2017


Symbolisme du 9 chez les Germano-Nordique...

Comme nous l'avons vu pour le site de archéologique de Goseck ou le char solaire de Trundhom, le chiffre 9 est la marque d'un nouveau cycle. Après avoir accompli un cycle temporel entier représenté par le chiffre 8, le chiffre 9 ouvre une nouvelle séquence et permet ainsi de "Boucler la boucle" de la grande roue des cycles. Le rapprochement linguistique du chiffre 9 et de la notion de "Nouveau" se retrouve dans plus d'une langue européenne :

- En français: 9 (Neuf) et Neuf (Nouveau)

- En allemand: 9 (Neun) et Neu (Nouveau)

- En anglais: 9 (Nine) et New (Nouveau)

- En italien: 9 (Nove) et Nove (Nouveau)

- En espagnol: 9 (Nueve) et Nuevo (Nouveau)

- En norvégien: 9 (Ni) et Ny (Nouveau)

 - En breton: 9 (Nav) et Nevez (Nouveau)


Il faut noter au passage que ce rapprochement linguistique ne marche pas avec les langues slaves.

 

Le symbolique du chiffre 9 comme marque cyclique se retrouve dans de nombreux passages de la mythologie Germano-Nordique :

- Le Dieu Odinn est pendu 9 jours et 9 nuits à l'arbre cosmique Yggdrasil

- Odinn révèle 18 charmes runiques (2x9) [Hávamál (140-165)]

- Odinn apprend 9 chants suprêmes de Bölthorn

- Il existe 9 mondes dans la cosmogonie Germano-Nordique

- Dans le Skáldskaparmál il est fait mention de 9 Royaumes célestes

- Tous les 9 ans les Suédois se réunissaient au temple païen d'Uppsala pour une célébration qui durait 9 jours

- Dans le Skírnismál, le Dieu Freyr doit attendre 9 jours avant de pouvoir consommer son union avec la Déesse Gerd, la Terre-Mère

- Dans le Svipdagsmál, la Magicienne Groa concède 9 charmes pour son fils Svipdag

- Toujours dans le même poème eddique, ce sont 9 jeunes filles qui sont assises au pied de Mengold

- Dans le Fjölsvinnsmál, la poitrine de Laegjarn est fermée avec 9 serrures

- Durant le Ragnarök, après avoir combattu contre le Serpent Jörmungandr, le Dieu Thor fait 9 pas en reculant avant de s'écrouler

- Selon le poème de Trollkyrka, le feu sacrificiel était allumé avec 9 bois différents

- De l'anneau d'Odin, Draupnir, surgissent chaque 9ème nuit, huit nouveaux anneaux

- Dans le Grímnismál, Odin est retenu huit jours par le Roi Geirröd, et il le tue le 9ème jour après avoir révélé sa véritable identité

- Ægir possède 9 filles

- Le Dieu Heimdall est le fils de 9 mères

- Le Dieu Hermod chevauche 9 nuits afin de libérer le Dieu Balder du Royaume de Hel

- Le Couple Divin Njörd et Skadi décida de vivre 9 nuits à Thrymheim et 9 nuits à Noatun

- Le Géant Thryvaldi possède 9 têtes

- Le Valknut possède 9 extrémités...  

Cette liste non-exhaustive démontre à quel point la symbolique païenne du chiffre 9 était importante dans la tradition Germano-Nordique. Ce chiffre étant si intimement lié à la notion de cycle, il est en fait tout à fait compréhensible qu'il ait été si important pour nos ancêtres païens. Car en effet il faut rappeler ici que toute la sagesse païenne repose sur la notion de "Cycles", et non sur une continuité temporelle de forme linéaire comme on la retrouve dans le monothéisme. Pour les traditions polythéistes, la grande roue des cycles naturels est le fondement de toute notion temporelle, et le chiffre 9 en est son renouveau.

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

Lexikon der Keltischen Mythologie

 

Liens :

Char solaire de Trundholm

:https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305912312880917.1073741842.230064080465741/263494997122649/?type=3&theater

Site de Goseck : https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305924119546403.1073741843.230064080465741/262144347257714/?type=3&theater

  

Jeudi 2 Novembre 2017


Aspects occultes du chiffre 9...

Sur les précédents articles sur le chiffre 9 nous avons pu constater par exemple que dans la tradition païenne Celtique ou Germano-Nordique, le chiffre 9 possédait une importance incontournable. Nous avons pu également voir que cette symbolique du chiffre 9 était un héritage de l'âge du bronze, et même de la haute préhistoire si l'on se réfère au temple préhistorique de Goseck. De nombreux éléments archéologiques et mythologiques permettent d'avancer avec certitude que le chiffre 9 avait un très fort lien avec la conception sacrée et tellement païenne des cycles. 

Le 9 non seulement est lié aux cycles, mais il en est même l'expression ultime. Après l'accomplissement d'un cycle, il est la marque d'un nouveau cycle qui commence, il est la renaissance et le renouveau, il est toute cette énergie nécessaire à la roue des cycles afin que la flamme de la vie puisse rejaillir. Cette symbolique du chiffre 9 se retrouve dans la linguistique de nombreuses langues européennes, car le 9 est aussi synonyme de "Nouveau"... 9=neuf=nouveau. Quelque chose qui est neuf est nouveau...9=neuf.

  

Ce qui m'a poussé à publier cet article est en fait un lien donné par notre lecteur assidu Vilhjalm Algren, une vidéo qui analyse de manière magistrale les aspects numérologiques du chiffre 9. Je vous invite grandement à regarder cette vidéo qui en trois minutes résume toute cette importance du 9.

 

Hathuwolf Harson

 

Liens :

Le Valknut : https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305926009546214.1073741844.230064080465741/350480848424063/?type=3&theater

Site de Goseck : https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305924119546403.1073741843.230064080465741/262144347257714/?type=3&theater

  

Jeudi 2 Novembre 2017

Pour partager l'article