Faisceaux

Symbole Païen, Républicain, Fasciste...

Dans la Rome païenne, les faisceaux, fasces en latin, étaient un symbole que portaient officiellement les licteurs. Les magistrats romains possédaient une escorte que l'on nommait "lictores". Ces derniers arboraient les faisceaux qui se composaient de verges en bois de bouleau et d'orme. De plus, une hache était fixée aux verges. Le tout était attaché par des lanières de cuir entrelacées. Les faisceaux des licteurs romains symbolisaient le pouvoir judiciaire, l'un des aspects de la première fonction indo-européenne, celui de la fonction juridico-souveraine liée aux Dieux Jupiter, Zeus, Tiwaz, Teutates, Mitra. 

 

Chez les Romains, les faisceaux représentaient le pouvoir de punir (les verges) et le pouvoir de donner la mort (la hache comme instrument de peine capitale). La flagellation au moyen de verges et la décapitation par la hache, étaient deux des nombreux châtiments prévus par le droit romain. Les faisceaux portés en procession étaient ainsi censés démontrer le pouvoir des magistrats à faire appliquer le droit romain, un droit prenant ses racines dans le monde des Dieux. Comme dans toutes les sociétés d'origine indo-européenne, chez les Romains le droit possède une valeur sacrée qui est en relation directe avec le Dieu souverain, le Dieu Jupiter. 

 

Le symbole romain des faisceaux a survécu jusqu'à nos jours car on le retrouve comme emblème de nombreux régimes politiques. Quelque soit l'orientation politique, les faisceaux semblent toujours représenter le même pouvoir de punition lié à la fonction souveraine. Voyons à présent les exemples de la photo :

  • Au centre de la photo se trouve l'emblème de la république française. Les faisceaux tiennent une place centrale, ce qui prouve l'importance donnée à ce symbole. Tout autour se trouvent des feuilles de chêne ainsi que des feuilles de laurier. Le chêne est un symbole de force et de pérénité. Les lauriers sont ceux de la victoire des forces solaires sur celles du chaos. On peut ainsi constater que tout dans ce symbole républicain rappelle le pouvoir souverain de la première fonction indo-européenne. Le pouvoir de régner, le pouvoir de donner, le pouvoir de châtier, le pouvoir de défendre et d'attaquer, sont les notions qui dans ce contexte sont liées aux faisceaux, au chêne, et au laurier. 
  • À gauche au centre, on peut voir le symbole de l'Italie fasciste. Le mot même de "fascisme" vient du latin "fasces" (les faisceaux). Ces faisceaux représentaient alors la grandeur de la civilisation romaine qui devait perdurer au travers du régime fasciste italien. Tout comme pour la république, les faisceaux symbolisaient le pouvoir souverain de la nation, le droit légitime du peuple et de son magistrat suprême: le Duce. 
  • En bas à gauche se trouve un emblème de la police norvégienne. On y reconnaît sans problème deux faisceaux qui encadrent l'étendard.
  • En bas en suivant sur la droite, se trouve une pièce de monnaie américaine. On y voit un faisceau qui lui aussi occuppe une place centrale. 
  • Sceau de la Garde Nationale US. Deux faisceaux croisés sont ici joints au symbole de l'aigle impérial, animal de la fonction souveraine. 
  • Écusson de la commune française de Villejuif (région parisienne). Les faisceaux tiennent encore une fois un rôle central.
  • Écusson du canton de St-Gall en Suisse. Les faisceaux tiennent ici un rôle plus que central, c'est l'unique symbole de l'écusson. 
  • Écusson espagnol de la Guardia Civil, la "Gendarmerie" espagnole. Les faisceaux sont ici croisés avec le symbole guerrier de l'épée. L'épée, tout comme les faisceaux, sont des insignes guerriers liés à la fonction juridico-souveraine. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Fasces

Liens :

 

Mercredi 29 Novembre 2017