Le Hérisson

Solaire et Lunaire...

Le hérisson du point de vue symbolisme païen mérite un petit détour car il est mentionné dans plusieurs mythologies comme celle des Irano-Aryens, des Grecs, ou encore celle des Bouriates de Sibérie. Dans la tradition chamanique de ces derniers, le hérisson est considéré comme l’inventeur du feu. Dans la tradition gréco-romaine il est lié à l’invention de l’agriculture car on disait de lui qu’il faisait tomber les raisins issus des vignes. Le hérisson est également connu pour se rouler sur les figues et les pommes, et une fois qu’il les a piqués, il les cache au creux d’un arbre pour les entasser et nourrir ses petits. Ceci fait de lui un témoin du grand passage de civilisation entre le paléolithique et le néolithique, l’époque charnière de notre passé où les peuples se sont sédentarisés et ont adopté l’agriculture. Ces deux aspects du hérisson font de lui un symbole civilisateur et solaire. Il est intimement lié au principe du héros solaire apportant la civilisation. Comme inventeur du feu, on peut rapprocher le symbolisme du hérisson de celui du mythe de Prométhée. La brûlure provoquée par les piquants du hérisson est probablement à l’origine de ce symbolisme igné, solaire, et donc civilisateur. 

Le hérisson possède aussi un aspect lunaire car il est une créature nocturne. Dans ce contexte, on lui prête un symbolisme lié à l’intuition, la capacité psychique, les rêves prémonitoires et les visions. Ces concepts sont occultes étant donné qu’ils sont camouflés par l’obscurité nocturne, ils font partie de la connaissance cachée au commun des mortels. Bien que lunaire, le hérisson ne relève pas d’un symbolisme chtonien (les forces souterraines liées à la Terre-Mère). Ceci s’explique par la capacité du hérisson à résister au venin du serpent. S’il y a un animal qui est fortement lié au monde chtonien, c’est bien le serpent. Le hérisson s’opposant à ce dernier fait de lui une créature opposée aux forces chtoniennes. 

Hathuwolf Harson, en collaboration avec Abellina Saint Juste (merci à elle pour son aide ;) et ci-joint son FB=> https://www.facebook.com/Abellina-Saint-Juste-Médium-Channeling-699929876697574/ )

Source principale : 

«Dictionnaire des symboles», Jean Chevalier et Alain Gheerbrant