13 Août - Nemoralia

La Fête de la Déesse Diane... Les Ides d'Août...

Du 13 au 15 août avait lieu dans l'ancienne Rome païenne la fête connue sous le nom de Nemoralia. Cette fête était dédiée à la Déesse Diane, la Déesse de la nature sauvage et du ciel nocturne. Diane n'est pas une Déesse de la Terre, mais bien une Déesse céleste, fait confirmé par son nom même : Di-Ana. Le préfixe indo-européen Di fait référence à la voûte céleste. Ceci dit, il est fort probable que Diane ne soit pas une Déesse d'origine indo-européenne. C'est cette fête païenne de Nemoralia qui fut reprise par les chrétiens, ils en firent la fête de l'assomption de leur vierge marie. Et oui, encore une fête chrétienne qui est d'origine païenne. On peut vraiment dire que le chrisitianisme ne possède pas de fête propre, étant donné qu'ils ont tout récupéré des tradtions païennes antérieures. Leur unique spécialité a été tel un parasite de corrompre l'esprit originel de ces fêtes. Mais revenons à notre fête de Nemoralia, la véritable fête de la Déesse vierge Diane.

 

Cette fête était parfois célébrée avec une variante au niveau des dates car certains la faisaient coïncider avec la pleine lune du mois d'août. On l'appelait également la fête des torches. De grandes processions à la lumière de torches se rendaient au lac Nemi, un lac aux eaux obscures et profondes entouré de grandes forêts (en haut à droite sur la photo). Ce lac portait aussi le nom de "miroir de Diane". À la tête de ces colonnes de flambeaux, se trouvait le grand prêtre de la Déesse Diane, le Rex Nemorensis. Autour du lac sacré de Nemi avait lieu des rites liés à la fertilité et la fécondité. Diane était dans ce contexte la Déesse qui avait la puissance sur la procréation et la naissance des enfants. De nombreuses offrandes sous forme d'ex-votos étaient faites à la Déesse. De nombreuses statuettes en forme de sexe féminin ou masculin étaient sacrifiées. C'est ainsi que les mères remerciaient la Déesse pour les faveurs qu'elles avaient reçues durant leur grossesse et la naissance de leurs enfants. 

 

Les participants à cette fête païenne en l'honneur de Diane se lavaient les cheveux au lac puis décoraient leur tête avec de splendides couronnes de fleurs. Dans la forêt autour du lac, près d'une source, résidait une nymphe du nom de Egeria. À elle aussi, on venait faire des offrandes et des sacrifices afin de la remercier pour les accouchements réalisés durant l'année écoulée. Dans cette même forêt vivait également un génie du nom de Virbius, pour lequel nous ne possédons pas plus d'information. Il était probablement un génie lié au principe masculin de fertilité et fécondité. 

 

Dans certaines versions des Ides d'août, il est aussi question du "Dies Natalis", ce qui voudrait dire que le 13 août était également célébrée la renaissance de la Déesse Diane.

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

La Religion Romaine Archaïque

Wikipedia Nemoralia

 

Samedi 11 Novembre 2017