Disablot

Le Sacrifice aux Dises...

À la mi-octobre dans la tradition nordique avait le lieu le sacrifice aux Dises. On ne sait que peu de choses sur ce sacrifice, et on peut rajouter qu'à propos des Dises, on n'est pas non plus très renseigné. Heureusement quelques éléments permettent d'entrevoir ce que représentait ce Disablot. Ce sont deux sagas nordiques qui évoquent ce sacrifice: la Viga-Glúms Saga, et la Egil Saga. Ce sont des textes tardifs du 13è siècle de notre ère. Certains se sont même demandés si le Disablot ne serait pas une création littéraire. Après analyse, il semblerait que non. D'autres références aux Dises sont faites dans la topographie scandinave, ainsi que dans d'autres sources comme les Charmes de Merseburg. 

 

En ce qui concerne le rituel en soi, on sait qu'après avoir fait des offrandes aux Dises, il était coutume de se réunir pour un grand repas. Le rituel était dirigé par une femme, qui très certainement était celle qui d'habitude tenait le rôle de prêtresse du clan. 

 

Il faut ici rappeler que la tradition païenne germano-nordique ne comptait pas l'automne comme une saison. Il semblerait que les Germains ne marquaient que trois saisons. Les calendriers runiques du moyen-âge nordique célèbrent le 14 octobre comme le début de l'hiver, le Första Vinterdag. La rune de ce jour là était agrémentée d'un autre symbole: un sapin, symbole dont nous aurons l'occasion de reparler en détail lorsque nous verrons la période de Yule. D'après l'auteur du moyen-âge Beda Venerabilis, les Anglo-Saxons calculaient le début de l'hiver par rapport à la pleine lune d'octobre. 

 

Mais qui étaient les Dises? C'étaient les esprits féminins responsables de deux aspects majeurs: celui de la fécondité liée à la Terre-Mère, et celui de la mort. Ce dernier aspect est caractérisé par un rôle psychopompe, c'est à dire qu'elles étaient des accompagnatirces des défunts dans leur voyage post mortem. Certains auteurs les situent pour cette raison quelque part entre les Valkyries et les Fylgia. Dans le cadre de cette célébration du Disablot, il convient certainement de retenir principalement le côté psychopompe des Dises. Ceci semble d'ailleurs confirmé par deux autres dates des calendriers germaniques. En Angleterre on fête le 16 octobre le jour de St-Michel et de tous les anges. Nous avons déjà vu que St-Michel était une survivance de l'ancien culte au Dieu Wodan. Quant aux anges, le contexte permet de penser qu'il s'agit d'une continuation du culte aux Dises (certains auteurs interprètent ces anges aussi comme des Valkyries). En période automnale, le début de l'hiver germanique, le Dieu Wodan parcourt les cieux avec sa chasse sauvage composée des héros morts au combat. Ceci confirme donc cette notion post mortem liée aux Dises. Le 21 octobre se célèbre le Meidetag, le jour d'Ursula et de son accompagnatrice Irmtrud. On dit d'Irmtrud qu'elle apparaissait en cette date avec 11.000 vierges. Cette date était également marquée par le culte aux morts. Les vierges seraient dans ce contexte la continuité du culte aux Dises. Ursula, dont le nom est tiré de celui de l'ours, pourrait être le souvenir d'un culte à l'ours tel qu'il était pratiqué durant la préhistoire. Ceci permet de penser que les Dises sont peut-être des figures divines dont l'origine serait à chercher dans la préhistoire nordique, à une époque antérieure aux Indo-Européens. Parmi les peuples germaniques romanisés de la région du Rhin, il existait un fort culte aux Matrones, des Divinités féminines liées à la fécondité et à la mort. Ces Matrones seraient elles aussi un lointain souvenir des Dises. 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

  • "Lexikon der germanischen Mythologie", Rudolf Simek.
  • "Oding-Wizzod, Gottesgesetz und Botschaft der Runen", Gerhard Heß.
  • http://en.wikipedia.org/wiki/Dísablót
  • Sainte Ursula: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ursule_de_Cologne

 

Liens :

  • St-Michel
  • https://www.facebook.com/photo.php?fbid=311842945621187&set=a.303290629809752.1073741834.230064080465741&type=3&theater
  • La Fylgia
  • https://www.facebook.com/photo.php?fbid=302075216597960&set=a.305430292929119.1073741839.230064080465741&type=3&theater
  • Les charmes de Merseburg
  • https://www.facebook.com/photo.php?fbid=261529090652573&set=a.306265149512300.1073741847.230064080465741&type=3&theater

 

Mardi 5 Décembre 2017