29 Septembre - Saint Michel et la Chasse Sauvage de Wotan

Le 29 septembre se célèbre la fête de St-Michel. À l'origine ce saint chrétien était uniquement fêté les 15 mars et 8 mai. C'est au concile de Mainz en Allemagne en l'an 813 que fut rajoutée une troisième fête pour St-Michel: celle du 29 septembre, la St-Michel d'automne. Pourquoi ce rajout? La réponse est que depuis le début de la christianisation des peuples germaniques, St-Michel avec son aspect guerrier et meneur d'armées est venu remplacer le culte au Dieu Wodan (Odin). De nombreux anciens lieux de culte au Dieu Wodan furent alors remplacés par le culte à l'archange St-Michel. Cette substitution de culte et cette identification claire et nette dans les fonctions divines fit que parmi le peuple continua le culte au Dieu Wodan. Cette relative continuité de culte ne fut pas une inititative chrétienne. C'est parce que le Dieu Wodan était tellement ancré dans le coeur et l'esprit des gens qui n'abandonnaient pas certains rites anciens, que l'église chrétienne trouva comme solution l'identification Wodan - St-Michel. Comme dans bien d'autres cas, l'église chrétienne dans sa perfidie, son hypocrisie et son fanatisme pour abolir toute trace directe des anciens cultes polythéistes, ne trouva rien de mieux que de récupérer encore une fois une tradition païenne en la transformant et en la dénaturant. 

 

Le 29 septembre fut choisi comme date pour la St-Michel car c'est la période à laquelle les anciens Germains célébraient le début de la Chasse Sauvage de Wodan. Après avoir fêté et remercié les Dieux pour les bonnes récoltes, il était coutume de marquer l'entrée dans la période sombre de l'année solaire par des rites rappelant au souvenir de la Chasse Sauvage. Commence l'époque de la mort. Les jours déclinent, le soleil se fait de plus en plus rare. Les portes du monde des morts s'ouvrent... Défunts et vivants passent d'un monde à l'autre. L'automne est l'époque à laquelle on peut voir dans le ciel tourmenté la grande chevauchée du Dieu Wodan accompagné par les guerriers morts au combat. Cette armée sauvage chevauche telle une ombre inquiétante à travers les cieux. Être témoin occulaire de l'armée sauvage n'était pas de bon présage. Plus d'un vivant fut enlevé par les défunts de la chasse sauvage et rejoigna ainsi le monde des morts avant l'heure. On retrouve ici le mythe du Dieu Wodan dans son rôle de psychopompe, c'est-à-dire de celui qui accompagne les morts dans leur voyage vers les autres mondes de l'au-delà. 

 

Cette tradition automnale de l'armée sauvage et de la grande chasse céleste est une tradition germanique qui a survécu dans de très nombreuses régions d'Europe. Presque toutes les régions européennes qui furent occupées à un moment ou un autre par les Germains, ont conservé dans leurs traditions le souvenir de la Chasse Sauvage du Dieu Wodan. En voici quelques exemples:

- en Alsace: Chasse volante, Haute Chasse, Huperi, Der Nachtsgœger (le chasseur de la nuit), der Wilde Jäger.

- Berry: Chasse à Bôdet, menée par le diable qui emporte les damnés en enfer, Chasse à Rigaud.

- Bourgogne: Le chasseur des Avents et son chien Gavelo.

- Bresse: Chasse du roi Hérode

- Blois: Chasse macabre

- Bourbonnais: Forez, Chasse Maligne, menée par le diable.

- Franche-Comté: Haute-chasse, Chasse de la Dame de Moissey

- Gascogne: Chasse Artus

- Limousin: Chasso galero, Chasse galérienne, Chasse de nuit

- Lorraine: Le chasseur du bois de Krombesch, Chasse de la bête du Rondet, Le Mouni Hennequin, Grande Chasse.

- Normandie: Chasse Saint-Hubert, Chasse Saint-Eustache, Chasse Hennequin

- Picardie: Chasse aérienne des quatre fils Aymon (Thiérache).

- Poitou, Saintonge, Chasse Galerie. Elle annonçait de grands événements. En Poitou, le seigneur Gallery était cruel et impie. Voulant poursuivre un cerf réfugié dans la grotte d'un ermite, celui-ci le maudit et condamna Gallery à une chasse éternelle.

 

- Allemagne: Wildes Heer, Wütendes Heer, Wotans wilde Jagd

- Grande Bretagne: Wild Hunt, Woden's Hunt, Ghost riders, Wild Edric.

- Pays-Bas: Gait met de hunties / hondjes, Wodans wild hunt

- Galicie (Espagne): Santa Compaña, ou estadea, estantiga, rolda, as da noite, pantalia, avisóns, pantaruxada... Procession de morts, ou d'âmes, conduite par un vivant portant une croix ou un chaudron rempli d'eau bénite. Il ne peut échapper à cette obligation que s'il rencontre un autre vivant qui prendra sa place. Pour éviter ce risque, il faut soit s'enfermer dans un cercle tracé sur le sol, soit se coucher face contre terre, ou d'autres gestes conjuratoires. Ce n'est plus une chasse céleste mais le lien reste évident.

- Italie: Cascia Morta (chasse morte) ou Caccia del diavolo (chasse du diable), Cazza selvadega (chasse sauvage).

- République tchèque: divoký hon (chasse sauvage).

- Pologne: Dziki Gon ou Dziki Łów

- Norvège: Oskoreia ou Åsgårdsreia (les cavaliers bruyants).

- Slovénie: divja jaga (la fête de la chasse sauvage).

- Danemark: Odensjakt (la chasse d'Odin)

 

Hathuwolf Harson

 

Sources : 

  • "Oding-Wizzod, Gottesgesetz und Botschaft der Runen", Gerhard Heß
  • http://de.wikipedia.org/wiki/Wilde_Jagd
  • http://en.wikipedia.org/wiki/Wōdanaz#Medieval_Period
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_(archange)

 

Mardi 5 Décembre 2017