Symboles

Voici une présentation de quelques symboles païens de la tradition slave. On peut constater une forte présence de symboles solaires avec de nombreuses variantes du swastika. En bas se trouve le swastika à huit branches connu sous le nom de Kolovrat. Il est associé au Dieu Svarog, bien que parfois on le voit aussi associé au Dieu Perun. Le symbole officiel de Perun est celui qui se trouve sur la gauche juste à côte du bâton de la personne. 

 

Hathuwolf Harson

 

Samedi 25 Novembre 2017


[Un grand merci à Wieslaw pour sa contribution à cette page avec son article très instructif sur le symbolisme de la tradition slave. / Hathuwolf] :)

 

LES PRINCIPAUX SYMBOLES CHEZ LES PEUPLES SLAVES...

 

Une multitude de symboles caractérisent la religion slave. Il en existe un (voir plusieurs) bien évidement pour chaque Déesse et Dieu mais également pour la protection, la fertilité, la réussite, etc…

 

Durant toute la grandeur du paganisme slave (appelé Rodnoverie) certains symboles ont été communs avec d’autres peuples européens. Pourtant, malgré ça, les Polonais, Russes, Ukrainiens, Slovaques, Tchéques… ont modifié ces mêmes signes pour qu’ils deviennent réellement spécifiques aux peuples de l’est.

 

Certains sont des symboles complexes pour un Dieu ou une Déesse mais peuvent changer d’un pays à un autre. En effet bien que le panthéon slave soit commun pour tous les peuples, certains noms diffèrent ainsi que les emblèmes.

 

Parmi les plus connus, 10 sont particulièrement utilisés.

 

Commençons par les symboles solaires :

 

(1) Le Swastika est le plus répandu tant chez les Slaves que chez d’autres peuples européens. A la base formé d’un cercle et d’une croix en son centre, il se transforme en la forme que nous connaissons le plus.

C’est le signe par excellence du dieu Dazbog (Dieu du Soleil), mais également de son père Swarog (Dieu céleste, Dieu forgeron) avec son marteau (2).

Il est utilisé partout à travers le vaste territoire Slave et on le retrouve ainsi sur des vêtements, des broderies, des sculptures, des peintures…

Le Swastika et son homologue le Kolovrat (3) qui lui est typiquement Slave (comprenant 8 branches et certainement de création beaucoup plus récente) sont portés par les Rodnover pour leur protection.

(4) Un autre signe très répandu est la Rece Boga, qui signifie les mains de Dieu.

Ici, bien entendu, rien à voir avec le dieu des monothéistes, il s’agit de Rod, le Dieu suprême et créateur de toute chose, celui par qui insuffla la vie.

Représenté sous la forme d’une croix avec à ses extrémités 3, 5 ou 6 doigts pourrait signifier son omniprésence. Rod est partout et en toute chose. Bien qu’il laissa la création de la terre à ses enfants et délégua la responsabilité de l’univers à ces derniers il n’en reste pas moins un Dieu très important.

Quatre Swastikas ornent le Rece boga en son centre également.

Pour certaines personnes le Rece Boga sans les Swastika et avec uniquement 3 doigts, peut représenter un symbole de Weles.

(5) Weles, puisque nous en parlons, est le Dieu gardien de Navia (la terre des morts), il est le Dieu ours, protecteur des animaux et le Dieu des musiciens.

Il est donc très couramment représenté avec des cornes et c’est donc tout naturellement que son signe comporte lui aussi des cornes stylisées.

Sur certains instruments de musique traditionnelle, il n’est pas rare d’y voir une représentation d’un animal cornu (lointain souvenirs du Dieu Weles?) (5a).

(6 / 7) Il existe deux symboles associés au Dieu Perun, le Dieu de la guerre, de la protection, le Dieu du tonnerre.

Nous les voyons sur les façades des maisons ou portés comme amulettes.

Pour le premier choix il est gravé ou cloué à l’entrée d’une maison comme protection pour la famille et contre la foudre. Pour le second, les païens de foi Slave le porte comme protection ou comme fier appartenance à leur religion (Tout comme le Kolovrat).

(8) La hache de Perun est également très répandue et régulièrement portée.

(9) Alatyr, quant à lui est surtout utilisé chez les Rodnovers russes et ukrainiens. Alatyr est une étoile à huit sommets et représente le développement de l’univers.

Certaines organisations païennes de l’Est s’en servent comme modèle pour leur autel sacrificiel.

Dans la mythologie, il est dit que Swarog tapa sur l’autel avec son marteau et des étincelles surgirent. Ces lumières devinrent des Dieux.

Alatyr se trouve au centre du monde à côté de l’arbre sacré et de sa source qui octroie la vie.

Symbole de vie, de puissance et utilisé lors des longs voyages, il est à la fois mâle et femelle.

(10) Le symbole de Mokosz (Déesse de la fertilité, du destin et Déesse des femmes et de la filature), que nous retrouvons également de nos jours dans les broderies polonaises, russes, etc…

Il est un signe de fertilité tel un champ ensemencé, prêt à donner une récolte abondante. D’ailleurs un rituel magique se pratiquait et se pratique encore de nos jours par les agriculteurs, et reprend la forme du symbole de Mokosz.

En effet ils tracent sur le sol un carré et en son centre une croix avec 4 trous dans ce même carré.

Mokosz devait alors assurer une bonne fertilité du sol.

Une multitude d’autres symboles existent, il faudrait les détailler dans un ouvrage car beaucoup trop nombreux. La religion Slave est clairement riche, mais un petit aperçu nous permet de distinguer les grandes lignes.

 

Puisse les Dieux vous accompagner ainsi que SPIR !!!

Slawa !

 

Wieslaw Jagodzik

 

Sources :

www.facebook.com/Wieslaw.Jagodzik1

www .facebook.com/Watra.Slowianowierca

www.lesfilsdodin.wordpress.com

wieslaw3@hotmail.com

 

Samedi 25 Novembre 2017