Casota do Páramo et son Symbole Solaire

En Galicie au nord-ouest de la péninsule ibérique se trouve un des très nombreux monuments mégalithiques européens. Celui-ci est situé dans la région de la Coruña et il s'est en partie écroulé sur lui-même. C'est le dolmen de Casota do Páramo. Comme tous les mégalithes de ce type, ce dolmen appartient à la période du néolithique, une époque qui en Europe fut le témoin d'un grand bouleversement: les Indo-Européens arrivent. La fin du néolithique est en effet la période à laquelle s'étendent et s'installent à travers toute l'Europe ces nouveaux arrivants qui allaient lui donner ses caractéristiques linguistiques, ethniques, religieuses, et culturelles. 

 

Le dolmen relève d'un culte antérieur aux Indo-Européens, très connecté à celui des ancêtres et des forces chtoniennes. Le symbole de la matrice, celui de Terra Mater, semble être une des clés pour interpréter correctement les dolmens. Rappelons que les symboles solaires sont pour ainsi dire inexistants parmi les cultures européennes qui ont précédé celle des Indo-Européens. Or, ce dolmen présente justement un symbole solaire très intéressant. On le distingue clairement sur la photo. Ce symbole solaire selon toute évidence fut gravé par des hommes issus du cadre religieux Indo-Européen, il est donc fort à parier que cette gravure rupestre soit postérieure à la construction du dolmen Casota do Páramo. Ceci serait la marque du passage d'un culte chtonien lié à celui de la Terre-Mère, au culte solaire typique des Indo-Européens. 

 

Ce symbole solaire se présente comme une roue avec ses deux axes. Deux éléments sont originaux dans le graphisme de ce symbole. La roue solaire semble avoir un socle, ce qui pourrait refléter une véritable roue solaire montée sur une base solide qui se dressa jadis à cet endroit. De plus, les branches supérieures de la roue solaire se terminent par des triples ramifications. Si l'on multiplie ces ramifications, 3x3, on obtient le chiffre 9 dont la symbolique nous renvoie à la conception d'un nouveau cycle. 

Sous la roue solaire se trouve un personnage dans une posture qui rappelle celle des prêtres au moment de l'invocation des forces célestes. 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

 

Mardi 27 Juin 2017

Pour partager l'article