Bodrogkeresztúr, un calendrier Lunaire vieux de 25 000 ans

Voici un calendrier lunaire de la préhistoire européenne. Celui-ci est plus récent que celui de l'abri Blanchard en France, il est vieux d'environ 25.000 ans et fut trouvé à Bodrogkeresztúr dans le Nord de la Hongrie. Il est lui aussi la preuve des capacités intellectuelles et d'observation de nos ancêtres du paléolithique supérieur. En 1963 fut découverte cette pierre calcaire que l'on peut voir sur la photo. Tout autour de la pierre se trouvent des incisions que l'archéologue László Vértes interpréta comme les marques d'un calendrier lunaire. 

 

Dans la partie supérieure de la pierre on peut observer deux lignes gravées de manière verticale qui sont associées à la nouvelle lune. À droite de ces deux lignes se trouvent 11 incisions, et à gauche 12 incisions. Sur le bas de la pierre une ligne horizontale unique fut gravée. Chacune des 12 incisions de la gauche est inteprétée comme un jour de la phase croissante de la lune (13 jours si l'on inclut la nouvelle lune). La ligne horizontale du bas représente les 3 jours de la pleine lune, les jours 14, 15, et 16 du cycle lunaire. Quant-aux 11 incisions de la droite, elles représentent les jours de la phase décroissante de la lune, les jours 17 à 27 du cycle lunaire. La 2è ligne verticale sur le haut de la pierre est une représentation du dernier jour du cycle, ce qui nous donne bien un total de 28 jours, le nombre total d'un cycle lunaire. 

 

Cette pièce archéologique de Bodrogkeresztúr est une preuve de plus pour le génie de nos lointains ancêtres. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Mardi 27 Juin 2017

Pour partager l'article