La Légende Normande du Château de Pirou...

En Normandie dans le département de la Manche se trouve la commune de Pirou, endroit où se situe un très beau château fort (voir photo). Ce dernier défendait à l'origine la côte Ouest du Cotentin. La côte sablonneuse de ce litoral normand était propice aux débarquement vikings. À l'origine la Normandie appartenait à la région nommée Neustrie, elle étaitpeuplée par des Francs, peuple germanique, et par le substrat des populations celtes. La région fut nommée Normandie une fois que celle-ci fut cédée aux Vikings, les hommes du Nord, d'où le nom de Normandie. 

 

La légende du château de Pirou remonte justement à cette lointaine époque des invasions venues du grand Nord européen. Les Vikings avaient pris pour cible le château-fort qui avait la réputation d'être une forteresse imprenable. Malgré des attaques soutenues, les Vikings ne purent prendre le château d'assaut. Ils décidèrent donc d'en faire le siège. Mais après un long blocus de la forteresse, les hommes du Nord constatèrent à leur grand étonnement qu'aucune réaction des Francs ne vint ponctuer le siège. Plus que cela même, car un profond silence régnait à l'intérieur du château-fort. C'est alors que les Vikings décidèrent d'en escalader les murailles. En pénétrant dans la forteresse, ils ne trouvèrent personne. Les occupants du château semblaient s'être volatilisés. La surprise fut de taille. 

 

Les Vikings finirent par trouver un vieillard qui, pour avoir la vie sauve, leur fit la promesse de raconter ce qui s'était passé. Malgré son aspect grabataire, du vieillard émanait une étrange une force respectable. Il leur dit qu'avec l'aide de la magie d'un vieux grimoire, les occupants du château-fort s'étaient transformés en oies sauvages pour échapper à leurs assaillants. Les Vikings avaient en effet observé la veille à l'aube, l'envol de nombreuses oies cendrées depuis les remparts. 

 

Lorsque plus tard, les oies sauvages revinrent à la forteresse pour récupérer le grimoire, ils durent constater avec horreur que les Vikings avaient incendié le château, tout y était devenu la proie de flammes impitoyables. Les oies qui voulaient utiliser la magie du grimoire ne purent donc pas reprendre leur forme humaine. Depuis ce temps-là, les oies reviennent chaque printemps dans l'espoir de retrouver le grimoire. Mais leur quête est condamnée d'avance, et les oies repartent vaincues à l'automne. 

 

Cette légende bien sympathique comporte quelques éléments symboliques intéressants. Le vieillard et la magie du grimoire qui permet de se transformer en animal, rappelle quelque peu le Dieu Óðin et son pouvoir magique lié au Seiðr, le chamanisme du grand Nord européen. Les textes anciens évoquent à plus d'une reprise les transformations chamaniques du Dieu en animal, comme en serpent ou en aigle. Il se pourrait donc que derrière ce vieillard se cache le profil du Dieu Óðin, un Dieu qui n'était pas inconnu des occupants francs du château puisque les ancêtres de ces derniers vouaient un culte au Dieu Wodan, l'équivalent germanique du Dieu nordique Óðin. Même si la christianisation forcée des Francs était passée par là, certaines traditions païennes se maintinrent au cours des générations suivantes. Par ailleurs, les oies, ces volatiles traditionnellement solaires et combatifs, sont au niveau symbolique liées à la conception très païenne des cycles naturels. Le fait que les oies reviennent chaque année au printemps et repartent en automne, montre à quel point elles sont une image des cycles annuels. De plus, leur présence du printemps à l'automne, période qualifée comme la belle saison, renforce cette aspect symbolique qui relie les oies aux forces solaires et ouraniennes. 

 

La morale de cette légende normande du château de Pirou, si morale il doit y avoir, pourrait être la suivante: tu peux user de toute la magie que tu veux, mais lorsque le destin vient frapper à ta porte, il est bien difficile d'en réchapper... 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

  • "Les Vikings en France", Jean Renaud
  • http://www.chateau-pirou.org/Legende.html
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Pirou

 

Vendredi 13 Juillet 2018