Le Char Solaire de Trundholm

Bien plus qu'un Char...

Ceci est le char solaire de Trundholm qui fut trouvé au Danemark par un paysan en 1902 dans une zone de tourbières. Cette splendide pièce archéologique remonte à l'âge du bronze proto-germanique et fut datée vers 1400 avant l'ère présente. Le fait que ce char solaire ait été trouvé dans des tourbières indique que cet objet fut très certainement donné en offrande aux Dieux. 

Le char solaire de Trundholm est un objet de culte et servait à des rites bien précis. Le grand disque est un symbole solaire composé de nombreux autres symboles. Le côté recto du disque est la face solaire, tandis que le côté verso est la face lunaire. Ce symbolisme rappelle bien-sûr un passage de la mythologie germano-nordique, celui du soleil tiré par un char et de la lune tiré par un autre. Pour plus d'infos, voir là. 

 

Tout comme le site de Goseck et le tambour de Balkakra, ce char de Trundholm était aussi un calendrier occulte. Ce genre de calendrier et toute la connaissance qu'il véhiculait, était probablement réservé aux prêtres de l'âge du bronze. C'est cette élite qui était chargée de comprendre le mouvement des astres et de calculer ainsi le rythme des cycles saisonniers. 

Voyons à présent en détail ce char :

  • L'ensemble du char est composé de 8 éléments (1 cheval, 6 roues, 1 disque). Tel que nous l'avons vu pour Goseck et Balkakra, nous retrouvons ici la symbolique du chiffre 8 lié à la semaine originelle de 8 jours.
  • Les 6 roues composées chacune de 4 rayons donnent un total de 24, ce qui représente une double année solaire.
  • Le disque comporte en son centre une série de 8 symboles qui représentent encore une fois la semaine de 8 jours. 
  • Entre spirales et cercles concentriques, le disque possède un total de 45 symboles. Ces 45 signes multipliés par la semaine de 8 jours donnent un cycle annuel de 360 jours. 
  • La partie avant du char est composée de 5 éléments (1 cheval et 4 roues). Ce chiffre 5 correspond aux 5 jours intercalaires annuels=> 360+5=365 jours.

Comme nous pouvons le constater une fois de plus, nos ancêtres de l'âge du bronze nous ont laissé un bien bel héritage chargé de mystères et de connaissances occultes.

 

Hathuwolf Harson 

 

Sources :

 

Dimanche 9 Décembre 2018