La Roue Solaire

Sur la photo on peut observer quelques-unes des très nombreuses représentations d’une roue solaire de l’âge du bronze germano-nordique. Une grande partie de ces roues solaires furent gravées dans le Sud de la Scandinavie. À l’âge du bronze sous forte influence indo-européenne, le culte solaire fut très important. On pourrait presque parler d’une véritable révolution religieuse, car à cette lointaine époque une transition conséquente eut lieu entre les cultes antérieurs aux Indo-Européens, ceux du néolithique ancien, et les cultes ouraniens hérités des Indo-Européens. Le culte solaire de l’âge du bronze germano-nordique (également appelé proto-germanique) se développa d’une manière particulière, car les pétroglyphes du Sud de la Scandinave mettent en évidence un culte de la barque solaire. 

 

Cette approche religieuse du culte ouranien mettait l’accent sur le principe de Vie-Mort-Renaissance lié aux cycles des mouvements solaires. Le soleil empruntait chaque soir une barque afin de traverser l’obscurité nocturne de l’océan. Ce voyage de la barque solaire commençait vers l’Ouest pour finir son périple à l’Est, point cardinal qui marque la renaissance du soleil à l’aube. De la même manière, on croyait que les défunts, surtout les nobles de chaque clan, empruntaient la barque solaire dans leur voyage post mortem. Pour plus de renseignements, voir les liens vers mes articles ci-dessous.

 

Ce culte de la roue solaire à l’âge du bronze germano-nordique nous rappelle une fois de plus qu’il est impropre de nommer ce symbole «la croix celtique», car ce symbole est largement antérieur aux Celtes et ne fut pas utilisé seulement par les Celtes, mais par toutes les traditions païennes d’Europe. 

 

Hathuwolf Harson

 

Liens :

 

Vendredi 7 Décembre 2018


Une Roue Solaire Accomplie

Ceci est une des nombreuses gravures rupestres de l'âge du bronze proto-germanique, période datée entre 1800 et 500 avant notre ère. Cette gravure se trouve sur l'île danoise de Bornholm. Elle date d’une époque de très forte influence d’origine indo-européenne. Ce pétroglyphe n'est pas le seul du complexe de Madsebakke (nom exact de l'endroit), il fait partie d'un ensemble de symboles trouvés sur le même secteur, des symboles comme ceux du bateau, de roues solaires diverses, d’empreintes de pieds, et de cupules. 

 

Le pétroglyphe qui nous intéresse ici, à droite sur l’image, représente une splendide roue solaire. Ce symbole solaire et cosmique est accompagné d'un certain nombre de cupules qui relèvent d'un symbolisme bien particulier. À l'intérieur de la roue solaire se trouvent 4 cupules qui marquent les 4 saisons de l'année, les deux solstices et les deux équinoxes. Tout autour de la roue solaire se trouvent 16 cupules qui se divisent en 2 groupes de 8 cupules, un groupe pour la phase croissante du cycle solaire, et un autre groupe de huit cupules pour la phase décroissante. Le «huit» symbolise un cycle accompli. Le rapprochement linguistique dans les langues modernes nous rappelle cette lointaine origine liée aux cycles naturels. La nuit dans les anciennes traditions de l'âge du bronze était le symbole du cycle quotidien ou annuel qui s'accomplissait, le cycle accompli. Or le 8 est justement le terme qui se rapproche de celui de "nuit": 

  • En français, "huit" et "nuit"
  • En allemand, "acht" et "nacht"
  • En anglais, "eight" et "night"
  • En espagnol, "ocho" et "noche"
  • En italien, "otto" et "notte"
  • En norvégien, "åtte" et "natt"
  • ...

Le «9» quant à lui représente un nouveau cycle, un cycle neuf. Ici aussi le rapprochement linguistique a survécu dans plusieurs langues européennes:

  • En français, "neuf" et "neuf" (en français le même mot désigne «nouveau» et le nombre, un cas flagrant donc).
  • En allemand, "neun" et "neu"
  • En anglais, "nine" et "new"
  • En espagnol, "nueve" et "nuevo"
  • En italien, "nove" et "nuovo"
  • En norvégien, "ni" et "nytt"
  • ...

Cette roue solaire est ainsi une invocation magico-religieuse aux cycles solaires quotidiens et annuels afin de favoriser l'harmonie avec les rythmes solaires et d'en appeler ainsi à toute la force magique qui réside dans ce symbole millénaire.

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

 

Liens :

 

Samedi 8 Décembre 2018


Les Symboles Solaires de Mestras

Sur la photo on peut voir certaines roches gravées de Mestras au Portugal. Ces gravures rupestres datent de l'âge du bronze. Les symboles représentés sont typiques de l'influence indo-européenne. Les symboles sont principalement des roues solaires. Le culte solaire indo-européen fut une véritable révolution religieuse à la fin du néolithique et au début de l'âge du bronze européen. La similitude avec des roues solaires de Scandinavie est frappante.

 

Hathuwolf Harson 

 

Source :

 

 

Lien :

 

Samedi 8 Décembre 2018


La Roue Solaire à 8 branches

Voici un pétroglyphe de l'âge du bronze proto-germanique. Il est daté aux alentours de l'an 1000 avant notre ère. Il se trouve à Herrebro Norrköping en Suède.

 

C'est un symbole solaire. C'est la version de la roue solaire à 8 branches. 

 

 

Hathuwolf Harson

 

Vendredi 7 décembre 2018