L'Attrapeur de Soleil

Magie Solaire...

Au centre de la photo, on peut observer une pièce archéologique très rare de l'âge du bronze germano-nordique. Elle fut trouvée au Danemark et datée aux alentours de 1000 avant notre ère. 

Cet objet en bronze est le support d'un disque en ambre. On suppose que cet objet était fixé sur une longue tige et servait uniquement à des fins rituelles. Lorsqu'on maintient le disque en ambre face à la lumière, apparaît alors une croix dans le disque, ce qui donne la parfaite image d'une roue solaire. 

 

L'ambre même étant lié symboliquement au soleil, la signification solaire de cet objet religieux ne fait donc aucun doute. Certains nomment cet objet rituel "die Sonnenlupe" (la loupe solaire), et d'autres "the Sun-Holder" (celui qui retient le soleil). Tous ces termes démontrent que le rapport rituel avec le soleil est sa fonction première. Il est clair que cet "attrapeur de soleil" devait exercer une forte fascination durant les rites à caractère solaire. Il émane d'un tel instrument rituel une force magique qui envoûte.

 

Cet objet est exposé au musée national de Copenhague. Il a permis de mieux comprendre la fonction d'autres disques rituels de l'âge du bronze tel celui de Nebra (voir lien à la fin).

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Liens :

 

Mardi 27 Novembre 2018