EAR

Terre humide, Tombe et Putréfaction...

 

Cette quatrième rune additionnelle du futhorc anglo-saxon nous plonge dans le monde obscur des entrailles de la terre, dans le monde des morts et de la putréfaction. Son nom est EAR en ancienne langue anglo-saxonne, ce qui se traduit par terre, sol. Ce mot vient du germanique commun AURAZ qui signifie sol humide, boue. Le poème runique qui accompagne cette rune du futhorc nous donne quelques indications importantes quant-au symbolisme proprement dit. Le poème fait en effet référence à la tombe des morts et à la putréfaction des corps. Nous sommes donc ici en présence d’une rune de la mort, de la tombe et du rite d’inhumation, ce qui nous oblige à évoquer le sujet des rites funéraires dans la tradition germano-nordique. 

Comme tous les peuples païens d’Europe, les Germains sont passés par les différents rituels funéraires qu’a connus l’histoire antique. L’inhumation est le fait de porter en terre le corps d’un mort avec les cérémonies d’usage qui l’accompagnent. Enterrer les défunts ne fut pas toujours de mise chez nos ancêtres païens car ils connurent aussi de manière très soutenue les rites de crémation. Pour résumer l’histoire, on peut dire que les peuples antérieurs aux Indo-Européens enterraient leurs morts (dolmens du néolithique par exemple), les Indo-Européens avaient une nette préférence pour la crémation des corps, puis, avec le temps les coutumes devinrent mixtes, l’inhumation et la crémation se pratiquaient chez les Germains de l’âge de fer. Brûler un corps était vu comme la transformation solaire et ouranienne du défunt, celle qui lui permet de rejoindre les hautes sphères célestes. Mais ce qui nous intéresse dans le cas présent de la rune EAR n’est pas la crémation, c’est l’inhumation. 

 

Tel que le concevaient nos lointains ancêtres du néolithique ancien, mettre un corps en terre relève d’un acte fondamentalement religieux, celui du retour à la Terre-Mère. De la terre nous venons, et à la terre nous retournons. C’est ce même principe qui fit que nos ancêtres du néolithique enterraient souvent leurs morts dans la position du fœtus, une position qui rappelle clairement le retour au sein maternel, symboliquement celui de la terre. Jung disait à ce propos que la tombe est l’archétype féminin, comme tout ce qui enveloppe et enlace. La terre devient ainsi un véritable ventre maternel. C’est aussi le lieu où l’on rendait culte aux ancêtres et à sa lignée de sang, une manière de célébrer la pérennité de la vie à travers ses transformations. 

 

La tombe est l’abîme où l’être s’engloutit dans le labyrinthe du monde chtonien, le règne souterrain de l’obscurité. C’est la fin de la vie, et le lieu où l’esprit se fixe provisoirement afin de ne pas hanter les vivants. Cette rune sert donc en magie pour conclure un évènement, pour lui donner une fin. Mais comme toujours dans les traditions païennes, la mort n’est jamais définitive car elle s’inscrit dans la grande roue des cycles. Vie-Mort-Renaissance…tout comme l’arbre qui meurt en automne et qui renaît au printemps. Tout est cyclique. Non seulement l’esprit continue à parcourir la roue des cycles, mais aussi le corps, car sa putréfaction alimente la terre, qui à son tour alimente les plantes qui elles-mêmes nourrissent les animaux que nous mangeons…ainsi la grande boucle est bouclée. Ce n’est pas pour rien que cette rune possède une grande similitude graphique avec Irminsul, l’arbre cosmique des Germains, car on disait jadis que les morts en décomposition sont l’engrais de l’arbre de vie et d’immortalité. La putréfaction relève ainsi d’un symbolisme purement cyclique. La décomposition organique génère de nouvelles vies, et c’est ainsi que la loi des cycles conserve toute sa raison d’être.

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

  • «ALU, an advanced guide to operative runology», Edred Thorsson
  • «Dicitonnaire des symboles», Jean Chevalier et Alain Gheerbrant
  • Runen", Wolfgang Krause
  • BA-Ba des Runes", Anne-Laure et Arnaud d'Appremont

 

Liens :

  • Enterrements en position du foetus=>https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305924119546403.1073741843.230064080465741/362339157238232/?type=3&theater
  • La Terre-Mère=> https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305924119546403.1073741843.230064080465741/369114583227356/?type=3&theater
  • Les rites funéraires au travers des âges=>https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305629736242508.1073741840.230064080465741/631495890322556/?type=3&theater

 

Lundi 26 Mars 2018