Raido

Le symbolisme de la rune Raido (prononcer rraïdo) nous mène sur la route des voyages et des mystères qui l'accompagnent. Voyons d'abord le nom de la rune dans les différentes langues germaniques.

- en germanique commun: Raido, signifie "char", "chariot"

- en gothique: Raida, signifie "char", "trajet", "se déplacer à cheval"

- en anglo-saxon: Rad, signifie "chevauchée", "parcours"

- en norrois: Reid, signifie "chevaucher", "chariot".

 

L'étymologie du nom Raido se retrouve dans de nombreux autres mots qui sont significatifs du symbolisme rattaché à la rune. Cette analyse lingüistique va nous permettre de saisir toute l'étendue de son sens. Reidar en norrois (langue parlée par les vikings) est un mot qui fait référence au bruit tonnant que provoque le char du Dieu Thor, c'est le tonnerre céleste. L'anglo-saxon Rad signifie aussi le chemin ou la route, c'est le nom runique qui donnera le jour à l'anglais moderne "road" (la route). Toujours en anglo-saxon, "ridan" se traduit par "chevaucher". En viel-haut-allemand "Rado" veut dire "vite, rapide". En plus de l'étymologie, il existe aussi des liens de parenté entre différentes racines lingüistiques qui expriment un lien ancestral, un lien très souvent symbolique. Voici quelques exemples avec leurs traductions:

- das Rad (en allemand), la roue

- der Rat (en allemand), le conseil, le cercle du conseil

- rada (en norrois), donner un conseil

- raht (en vieil-haut-allemand), le conseil, la décision

- raed (en anglo-saxon), conseiller, aider

- raedan (en anglo-saxon), régner, diriger

- raten (en allemand), deviner

- das Rätsel (en allemand), le mystère, l'énigme

Le mot français "route" vient du latin "rupta" et tous deux ont une parenté avec le germanique Raido, mot qui est issu de l'indo-européenn, de la racine *ret(h) qui signifie rouler, courir.

 

Le sens basique de cette rune est exprimé par l'idée de "chevauchée". Cette dernière peut être sur le dos d'un cheval ou dans un chariot tiré par des chevaux. Le mot Raido englobe ces deux notions, exactement comme dans le verbe anglais "to ride" ou l'allemand "reiten". L'idée première derrière la chevauchée est le déplacement, elle se rattache aux racines mêmes de la culture indo-européenne. Il faut se souvenir pour cela que les Indo-Européens sont les premiers dans l'histoire à domestiquer le cheval. Pouvoir se déplacer à cheval a été un grand tournant dans l'histoire humaine, une véritable révolution car bien des modes de vie changèrent alors. L'idée de chevauchée conserve évidemment une relation très étroite avec une autre rune, celle qui donne l'impulsion à Raido, c'est la rune du cheval, Ehwaz. 

 

La rune Raido nous renvoie donc à l'idée de voyage, à celle de grands déplacements dans le temps et dans l'espace. Elle nous indique une voie à suivre. Cette route est celle conseillée par les forces du destin, une route que l'on doit parcourir comme un héros solaire afin d'en perser les mystères. Le voyage n'est pas uniquement terrestre, il peut également désigner celui que fait le chamane en visitant le monde des Esprits lors des pratiques rituelles connues comme Seidr. C'est là qu'on retrouve l'image du Dieu Wodan - Odin chevauchant Sleipnir pour se rendre vers les autres mondes. C'est sur le dos du cheval du Dieu Odin que l'on se rend vers Hel ou vers le Walhalla. En chevauchant Sleipnir, la rune Raido permet de se déplacer sur le plan de la verticalité, alors qu'avec le chariot du Dieu Thor le déplacement s'effectue sur le plan de l'horizontalité. Ces plans de la réalité correspondent à ce que le philosophe Heidegger nommait "l'être et le devenir", l'être étant symbolisé par le plan de la verticalité tandis que le devenir s'exprime au travers du plan de l'horizontalité. Ces deux plans sont nécessaires pour le développement et la réalisation de l'homme, afin qu'il puisse connecter avec les sphères supérieures de son héritage ancestral. Ces plans se retrouvent également dans le vieux symbole de la roue solaire, ce sont les deux axes, l'un vertical et l'autre horizontal.

 

Le voyage, qu'il soit spirituel ou terrestre, représente une connection entre un départ et une arrivée, mais toujours avec la notion sous-jacente d'une transformation. À l'arrivée on n'est plus le même qu'au départ. Le voyage nous grandit ou bien nous réduit, tout dépend de la voie qui est suivie. Le graphisme même de la rune nous rappelle cette ancienne sagesse: la rune Raido est formée à partir d'une rune Isa et d'une rune Sowilo. La fusion de ces deux runes nous parle de la glace et du feu solaire qui en se rencontrant se transforment en un nouvel élément vital, la base même de toute vie: l'eau. 

 

Raido est le conseil de chevaucher sur la route de notre destin afin de diriger la transformation de l'être sur tous les plans de la réalité. C'est un chemin de lutte et d'honneur tout comme celui du soleil dans ses phases cycliques. Et comme dirait le philosophe Nietzsche: "Deviens ce que tu es"...

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

  • "Les religions de l'Europe du nord, Eddas-Saggas-Hymnes chamaniques", Régis Boyer
  • "ALU an advanced guide to operative runology", Edred Thorsson
  • "Runen", Wolfgang Krause
  • "Oding-Wizzod, Gottesgesetz und Botschaft der Runen", Gerhard Heß
  • "BA-Ba des Runes", Anne-Laure et Arnaud d'Appremont
  • "Helrunar, ein Handbuch der Runenmagie", Jan Fries

 

Jeudi 20 Juillet 2017