Janus et Belona

Paix sur Rome...

Voici une très belle statue que l'on peut voir dans les jardins du château de Schönbrunn à Vienne en Autriche. Elle représente des Divinités romaines, le Dieu Janus (prononcer Yanouss ;) ) et la Déesse de la guerre Belona. 

Le Dieu Janus est facilement reconnaissable car il est bicéphale. Il est le Dieu des portes, celui qui ferme et ouvre les nouveaux cycles de l'année. Une tête regarde vers le passé tandis que l'autre est tournée vers l'avenir. Il est le Dieu des transitions. Le Dieu Janus a laissé des traces dans nos calendriers modernes car il a donné son nom au mois de Janvier (Januarius). Son nom est formé à partir de la racine indo-européenne *iā qui a donné les mots modernes das Jahr en allemand (l'année), the year en anglais (l'année). Selon Jean Haudry, il pourrait même avoir une relation avec le nom de la Déesse Héra qui serait à ce niveau une image du cycle annuel accompli. Toujours selon le même professeur, cette racine indo-européenne pourrait aussi avoir un lien avec Heraklès qui dans ce cas serait celui qui part à la conquête du cycle annuel. 

 

Pendant les festivités en l'honneur du Dieu Janus à Rome, on déposait les armes car la paix était de mise. C'est certainement ce que doit représenter cette statue où l'on voit Janus tenir en respect la Déesse de la guerre Belona. Pendant la grande transition cyclique de l'année, moment sacré par excellence, la paix était donc le mot d'ordre afin de pouvoir réaliser religieusement ce moment de transition tellement honoré dans toutes les traditions païennes d'Europe. 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

 

Lien :

 

Mercredi 29 Novembre 2017