Tarhun

Dieu Hittite...

Les Hittites étaient un peuple indo-éuropéen. Ils s'établirent en Anatolie, l'actuelle Turquie. Ces Indo-Européens arrivèrent un peu avant 2000 avant notre ère, ce qui en fait une des branches les plus anciennes des Indo-Européens, antérieure aux Aryens qui s'établirent en Inde et en Iran. Les Hittites constituèrent de grands royaumes qui finirent par devenir un empire énorme. Ils furent les grands rivaux de l'Égypte ancienne dont ils furent plusieurs fois vainqueurs. Leur renommée dans tout le moyen-orient était immense. Mais ce n'est pas avant 1600 avant notre ère que les Hittites établirent véritablement leur empire avec toutes les structures sociales, politiques et militaires que cela imposait. Jusqu'à cette date, les Hittites avaient conservé de manière assez intacte leur héritage indo-européen. C'est la période que les historiens qualifient "d'ancien royaume" ou des "premiers royaumes". Les Hittites font à cette époque alliance avec d'autres Indo-Européens comme les Louvites ou les Palaïtes. Cette fidélité aux origines indo-européennes ne se reflétait pas seulement dans la langue qu'ils ont conservé, mais aussi dans le panthéon qui était encore le miroir de la structure typiquement indo-européenne. 

 

Tarhun, également nommé Taru (prononcer Tarounn ou Tarou) était un Dieu majeur des Hittites. Il était un Dieu céleste, responsable des tempêtes et du tonnerre. Son attribut était une double-hache avec laquelle il lançait la foudre. Son nom vient d'une racine hittite *tarh, qui signifie conquérir, vaincre. La comparaison de fonctions et la similitude linguistique rapprochent ce Dieu indo-européen de la 2è fonction, la fonction de la noblesse guerrière. Tarhun est à ce titre proche du Dieu germano-nordique Donar-Thor ou encore du Dieu celte Taranis: Taru-Thor-Taran, la proximité étymologique paraît évidente. Un autre Dieu majeur des premiers Hittites était Sius. Ce Dieu était celui de la 1è fonction, la fonction souveraine et juridico-sacrée. Là aussi la similitude est frappante avec ses équivalents indo-européens: Zeus, Dyaus, Tiwaz-Tius. 

 

Malheureusement, l'empire hittite perdit par la suite son identité. Dès la deuxième période qui commence vers 1600 avant notre ère, l'empire va changer complètement de politique identitaire, et va intégrer de plus en plus des éléments culturels et religieux étrangers. La plus grande influence va être exercée par les peuples soumis par les Hittites, la majeure partie étant des peuples sémitiques comme les Assyriens par exemple. Vers 1400 ans avant notre ère, le mélange et l'assimilation de Divinités étrangères atteignirent de telles proportions, que l'on peut véritablement parler d'un oubli total des origines et d'une dissolution progressive des données culturelles et ethniques qui faisaient la particularité des Hittites des origines.

 

C'est ainsi que le Dieu Tarhun finit par être assimilé au Dieu sémitique Teshub à tel point que Tarhun finit par tomber dans l'oubli. Il en va de même pour toute la structure trifonctionnelle des Indo-Européens dont il ne resta pour ainsi dire plus aucune trace. Cet empire hittite n'aurait peut-être pas connu sa grandeur et sa gloire pendant plusieurs siècles s'il ne s'était pas adapté aux réalités culturelles sémitiques qui l'entouraient. Mais ce qui est certain, c'est que ce sont ces mêmes mélanges qui ont jeté les bases de sa décadance. L'ironie du sort veut que ce soit d'autres Indo-Européens qui mirent fin à l'empire hittite en 1200 avant notre ère: les "Peuples de la Mer", également appelés "Peuples du Nord".

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

 

Mardi 28 Novembre 2017