Zeus et Léto

Zeus et Léto...

Jour et Nuit...

Comme nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises, dans le panthéon de la tradition grecque, Zeus est le Dieu du ciel diurne, le Dieu de la première fonction souveraine indo-européenne. Le nom même de Zeus vient d’une très ancienne racine indo-européenne qui signifie Père du Ciel Diurne. C’est le même cas pour d’autres Dieux souverains hérités des traditions indo-européennes, des Dieux comme Tiwaz, Jupiter, Dyaus Pitar. Zeus était aussi appelé «le Lumineux» en tant que Dieu du ciel lumineux diurne par opposition à Ouranos «le ciel étoilé de minuit». Les Crétois quant-à eux nommaient le jour Zeus. 

 

Zeus eût de nombreuses aventures amoureuses, et l’une d’entre elles est celle où l’on voit le Dieu s’unir avec Léto. Cette dernière possède un parallèle dans la tradition védique des Indo-Aryens, la Déesse de la nuit Râtri, ce qui fait de Léto probablement une version archaïque de la Déesse de la nuit. Ceci est confirmé d’ailleurs par le fait que la Déesse Héra, légitime épouse de Zeus, avait interdit à toutes les terres d’accueillir Léto et décrété que ses enfants ne devaient pas naître dans un lieu où brillait le soleil. Les enfants de Zeus et de Léto naîtront sans problème majeur. Ces divins enfants seront fils du jour et fille de la nuit, ils se nommeront Apollon et Artémis. Et en effet, les profils de ces Divinités majeures du panthéon grec correspondent exactement à ces caractéristiques : Apollon est le Dieu de la lumière solaire tandis qu’Artémis est la Déesse de lumière lunaire. Dès qu’Artémis fut née, elle exerça ses talents de sage-femme en aidant son frère Apollon à naître. Ceci peut être interprété comme une allégorie du soleil qui naît de la nuit, car le soleil est enfant de la nuit. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Jeudi 30 Novembre 2017