Vanir

Étymologie des Vanir...

Les Dieux Nordiques Vanes...

Les Vanir, qui en français sont aussi nommés les Vanes, sont les Dieux du panthéon nordique qui ont pour fonction l’abondance, la fertilité, la fécondité. Dans le schéma de la trifonctionnalité indo-européenne, ce sont les Dieux de la 3è fonction, celle de la production et reproduction. Ces Vanes sont principalement le Dieu Freyr, la Déesse Freyja,et le Dieu Njörðr. Freyr est responsable de tout ce qui croît, il est particulièrement invoqué pour la fertilité des champs. Freyja régit la fécondité des femmes. Njörðr est celui qui assure les bonnes pêches en mer. Ce sont là des fonctions premières, mais toutes ces Divinités possèdent en fait le même profil qui les lie à la fertilité, fécondité et abondance. De plus, les Vanes ont un caractère sexuel très prononcé, le sexe étant lui aussi lié symboliquement à la fécondité. Le Dieu Freyr est à ce titre souvent représenté avec un pénis en érection, et la Déesse Freyja décrite comme amante de tous les Dieux. 

Les Vanes sont également responsables de la paix et de l’harmonie. Ce ne sont pas des Divinités guerrières. Même si avec l’influence guerrière des Vikings, on a fini par attribuer à la Déesse Freyja quelques caractéristiques guerrières, à l’origine, elle était exclusivement la Déesse de l’amour, de la beauté, et de la fécondité. Une formule nordique typiquement associée aux Dieux Vanes est celle qui dit: “Til árs ok friðar” (pour une bonne année (de récolte) et pour la paix). 

 

L’étymologie même du nom Vanir (Vanes) est intéressante car elle démontre une fois de plus la fonction première de cette famille de Dieux nordiques. Le mot norrois “Vanir” tire son origine de l’indo-européen *wen-, racine qui indique l’action de désirer. Cette racine se retrouve en vieil-haut-allemand “wunskan” qui signifie “désirer”, et qui a survécu en allemand moderne comme “wünschen” (souhaiter, désirer), et en anglais moderne comme “to wish”. Le latin lui aussi a conservé le souvenir de cette racine indo-européenne liée au désir dans le nom de la Déesse Vénus. La tradition aryenne a elle aussi hérité de cette étymologie avec le nom sanskrit de “vanas” qui signifie “le désir”. Cette notion de “désir” est bien-sûr liée au désir sexuel et au principe de fécondité qui l’accompagne. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Mercredi 6 décembre 2017