Lorelei

Une Sirène Germanique et la Psychologie Humaine...

Lorelei (prononcer lorélaï) est de nos jours un célèbre rocher surplombant le Rhin dans la région allemande de Rheinland-Pfalz (Rhénanie-Palatinat). Ce rocher haut de 132 mètres, en plus d’être sous la protection de l’Unesco, est entouré de très nombreuses légendes dont les racines remontent au passé païen des anciens Germains, et peut-être aussi des Celtes. La Lorelei est une nymphe qui apparaît aux navigateurs. Dans les mythes hérités du moyen-âge, elle revêt principalement une figure de sirène, qui par ses chants mélodieux, envoûte les navigateurs du Rhin, à tel point qu’ils en perdent leur cap et font naufrage. Les deux derniers accidents maritimes que la Lorelei a causés eurent lieu en 2003 et 2011, c’est un endroit qui a toujours été craint depuis qu’existe la navigation fluviale. 

 

La Lorelei enchante par sa beauté et par ses chants envoûtants. Tous ceux qui se laissent emporter par sa magie, sombrent dans les flots du Rhin. Elle correspond en ceci complètement aux Sirènes de la tradition gréco-romaine. Comme une Ondine, elle symbolise l’enchantement pernicieux des sens qui, en supplantant la raison, conduisent l’homme à sa perte. La Lorelei met en exergue l’inconscient de l’homme, l’aspect lunaire au détriment de l’aspect solaire. Ce dernier est associé à la raison, à cette partie supérieure de nos différents états de conscience, la gloire du guerrier solaire, aspect qui est véritablement paralysé par les envoûtements de la Lorelei.

 

Et voici le lien vers le chant traditionnel allemand en honneur à la Lorelei : 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

 

Lien :

 

Samedi 25 Novembre 2017