Teutatès

Le Père du Peuple et du Ciel...

Le Dieu celte Teutatès également connu sous le nom de Toutatis tire son nom du proto-celtique qui veut dire "Père du peuple" ou "Père de la tribu". Chez les Celtes, il était l'un des Dieux majeurs. Des inscriptions le mentionnant furent trouvées en Grande-Bretagne, en Espagne, à Rome, et en Suisse. Alors que l'on sait par les auteurs romains de l'époque qu'il fut très vénéré par les Gaulois, il semblerait qu'on n'a pas retrouvé d'inscription en Gaule le mentionnant. Nous verrons plus loin en commentant la photo de cet article, que le Dieu Teutatès se reconnaît sur plus d'une pièce archéologique celte grâce à un détail très symbolique.

 

Teutatès était un Dieu de la guerre. Son culte incluait des rites d'initiation guerrière, et on devait très certainement faire appel à lui pour la victoire dans les batailles. Le poète romain Lucain au 1er siècle de notre ère dit que les Gaulois vénéraient une triade de Dieux majeurs: Teutatès-Taranis-Esus. On retrouve dans cette triade le principe de la tripartition indo-européenne de la société divine telle qu'on la connaît grâce aux études de George Dumézil. Cette triade pourrait se comparer à d'autres d'origine indo-européenne comme Zeus-Arès-Déméter, Jupiter-Mars-Quirinus, Tiwaz-Donar-Frey,... Mais il faut être prudent avec cette comparaison indo-européenne, car le Dieu Teutatès a reçu avec le temps des fonctions qui le rendent un peu différent de ces équivalents indo-européens. 

L'interprétation romaine de l'antiquité avait d'ailleurs du mal à le situer vu que les Romains l'ont comparé tantôt à Mars, tantôt à Jupiter. Le même phénomène s'est produit lorsque les Romains ont voulu interpréter le Dieu germanique Tiwaz-Ziu. Les conclusions de ces études ont donné que le Teutatès celte tout comme le Tiwaz germanique avaient une fonction guerrière évidente, mais qu'à l'origine, ils étaient très certainement le Dieu majeur du panthéon. Et en effet, les étymologies des Dieux Zeus-Tiwaz-Jupiter reposent sur une même racine indo-européenne *Deywos et qui veut dire "Ciel du jour". La version indo-aryenne nomme ce Dieu "Dyaus Pitar", ce qui chez les Romains donna Ju-piter, terme qui signifie "Père du Ciel Diurne". C'est cette même racine indo-européenne qui donna notre mot moderne "dieu", et bien d'autres dans les langues européennes comme diurne, day, día, Tag,... On peut donc en conclure qu'à une époque reculée Teutatès n'etait pas seulement le Père du peuple, mais aussi le Père du Ciel.Et ce qui en plus le rend proche du Dieu germanique Tiwaz, c'est que tous deux sont aussi des Dieux de la guerre. Des commentaires postérieurs à l'écrivain romain Lucain ont expliqué que les Celtes pratiquaient des sacrifices humains en l'honneur de Teutatès ; il s'agissait probablement d'ennemis vaincus au combat. On leur aurait plongé pour cela la tête dans un chaudron. Les moeurs n'étaient pas tendres en ces périodes troublées et belliqueuses. 

 

Mais venons-en à présent à la photo de cet article. Toutes ces pièces archéologiques représentent le Dieu Teutatès. Cette découverte nous la devons au professeur archéologue Jean-Jacques Hatt qui s'est rendu célèbre pour son interprétation mythologique du Chaudron Celte de Gundestrup.

Le professeur Hatt a pu identifier le Dieu Teutatès grâce à un détail qui accompagne le Dieu de la guerre dans d'autres cultures païennes. Ce détail est celui des CORNES DE BÉLIER en forme de S. Le bouc fut en effet très souvent assimilé à l'agressivité, à la force, et à la guerre. Le bélier est parfois représenté entièrement ou bien juste par ses cornes. Voyons ces évidences archéologiques en détail, les numéros correspondent à ceux de la photo.

 

Photo : 

  1. Bracelet de Rodenbach en Allemagne, 400 avant notre ère. La tête au centre du bracelet présente une tête du Dieu Teutatès encadrée par deux béliers. Autre détail important que l'on va retrouver sur toutes ses représentations est celui des sourcils. Les sourcils ont en effet la forme caractéristique de cornes en forme de S. Ces cornes se terminent parfois par des spirales. Ces sourcils "de bélier" sont la marque typique de Teutatès. À droite et à gauche se trouvent deux autres masques du Dieu. Vue générale du bracelet.
  2. Plaque de ceinture de Weiskirchen en Allemagne, 400-350 avant notre ère. Les sourcils ici aussi ont la forme de cornes en S, symbole renforcé par la coiffe qui se présente de la même manière. Deux griffons encadrent la tête.
  3. Tête de Teutates de Msecké Zehrovice en République Tchèque, 150 avant notre ère. Les moustaches et les sourcils ont la forme caractéristiques des cornes en S.
  4. Fibule en bronze de Munich en Allemagne, fin du 5è siècle avant notre ère. Cette fibule à masque porte deux perles en forme de baie encadrant un masque de Teutates surmonté d’une tête de bélier. Les sourcils sont encore une fois typiques de Teutatès.
  5. Chaudron celte de Gundestrup, 2è siècle avant notre ère. On retrouve ici les marques typiques sur le front ainsi que sous la forme de barbe. Sur ce chaudron le Dieu défend la Déesse Rigani, la Terre-Mère. On peut également y observer une scène de sacrifice telle que la mentionne le romain Lucain
  6. Torque de Champagne en France, 250 avant notre ère. Sourcils à la forme caractéristique de cornes en S.
  7. Heidengraben à Grabenstetten en Allemagne. Cette statuette reflète la marque typique de Teutatès dans la forme de ses bras. 
  8. Bague de Rodenbach en Allemagne, 400 avant notre ère. Sourcils formés de la marque typique de Teutatès. De plus sur le front se trouve stylisé des cornes de bélier. 
  9. Fibule de Nuremberg en Allemagne, 300 avant notre ère. Bien que sur cette photo on ne le distingue pas trop, les sourcils sont encore une fois représentés avec cette marque typique du Dieu Teutatès. 

 

Il est ainsi intéressant, lorsqu'on est en présence de pièces archéologiques celtes, de bien observer en détail l'objet afin de voir si l'on y découvre pas la marque sacrée du grand Dieu Teutatès, le Père du peuple et du ciel.

 

Hathuwolf Harson

 

Sources :

 

 

 

Dimanche 4 Février 2018