Esus

Du gui, de la Renaissance de la Vie, et Cernunnos...

Cette photo montre diverses représentations du Dieu celte Esus. Ces représentations furent identifiées grâce aux travaux du professeur et archéologue Jean-Jacques Hatt. Avant les révélations de ce professeur, nous ne savions presque rien de ce Dieu celte Esus. Une mention de l'auteur romain Lucain et une statue portant sonnom, voilà tout ce que avions comme éléments pour cerner ce Dieu. Lucain disait de lui qu'on lui sacrifiait des hommes par pendaison, très certainement des guerriers vaincus au combat. La représentation portant son nom, l'image nº 2 sur la photo, le montre avec une hache en train de couper un arbre, un saule très exactement. Cette représentation est celle du pilier des Nautes à Paris. Pour plus de renseignements, voir Wikipedia - Pilier des Nautes

 

Le saule est un arbre qui pousse près des rivières, ce qui nous ramène au symbolisme de l'eau. L'élément aquatique est une image du pouvoir fécondant masculin. Ceci situe donc le Dieu Esus dans la 3è fonction dumézilienne, celle de la production et reproduction. Sur ce même pilier figure un taureau et trois grues (Voir Wikipedia - Tarvos Trigaranus), image que nous avons pu voir sur le Chaudron de Gundestrup et qui fut identifiée au mythe de la Déesse Rigani.

 

Mais la grande découverte symbolique de Jean-Jacques Hatt fut de relier le Dieu Esus au motif des feuilles de gui. Ce qui sur la photo ressemble à des "oreilles de Mickey Mouse", sont en fait des feuilles de gui qui couronnent la tête du Dieu. Le gui chez les Celtes est symbole de vie, il est le végétal qui pousse en plein hiver alors que les autres plantes sont apparemment mortes. Il se rattache au symbolisme de l'ever green (Le "Toujours Vert"), et tout comme notre sapin de noël, il est l'espoir de la vie qui doit renaître au printemps. Cet aspect confirme donc le rattachement du dieu Esus aux notions de fertilité et fécondité. 

 

L'autre grande découverte du professeur Hatt fut celle qui le mena vers la conclusion suivante: les Dieux Cernunnos et Esus ne seraient en fait qu'un seul et même Dieu changeant d'aspect selon les cycles de l'année. Au sortir de l'hiver le dieu Esus s'unit à la Terre-Mère, la Déesse Rigani, c'est la célébration de la reine de Mai, la fête du printemps. Avec l'arrivée de l'automne, le dieu Esus se transforme en Cernunnos, le Dieu aux bois de cerf. Cernunnos descend dans les entrailles de la terre, et il est rejoint par Rigani. Suite au sacrifice rituel du cerf pour la fête de l'hiver (Période du Carnaval), Cernunnos remonte de l'infra-monde et reprend sa forme sous les traits du Dieu Esus. 

 

Voyons maintenant en détail la photo de cet article avec ses différentes images du Dieu Esus : 

  1. Statue de Glauberg en Allemagne, 5è siècle avant notre ère. Esus avec feuilles de gui.
  2. Le Dieu Esus du pilier des Nautes à Paris, 1er siècle de notre ère. 
  3. Fibule de Schwieberdingen en Allemagne. Esus avec feuilles de gui.
  4. Statue de Holzgerlingen en Allemagne, 4 siècle avant notre ère. 
    Statue bicéphale montrant la double identité Esus/Cernunnos. Sur le lien suivant on peut voir sur la photo de profil les deux têtes du Dieu.
  5. Tête scultée de Heidelberg en Allemagne, 430 avant notre ère. Esus avec feuilles de gui. 
  6. Décor de la plaquette de Weiskirchen en Allemagne, vers 400 avant notre ère. Esus aux feuilles de gui.
  7. Décor d'une cruche, Hallein Dürrnberg en Autriche. Esus avec feuilles de gui.
  8. Dieu de Bouray en France, 1er siècle. Cette représentation montre Esus en phase de transformation, il devient Cernunnos. Pas de bois de cerf, par contre les pieds sont des sabots (Ceux du cerf), et la position accroupie est typique de celle de Cernunnos. 
  9. Le pilier des flammes, Pfalzfeld en Allemagne, 350 avant notre ère. Diverses représentations du Dieu Esus avec feuilles de gui.
  10. Tête bicéphale de Roquepertuse en France, vers 400-300 avant notre ère.
    Cette représentation bicéphale comporte une feuille de gui entre les deux têtes qui sont une image de la double identité du Dieu Esus/Cernunnos.

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Dimanche 4 Février 2018


Cernunnos se transforme en Esus...

Voici une statue de Condat-sur-Trincou en Dordogne (France). Elle date du 2è siècle de notre ère. On distingue sur la tête un des trous qui servait à recevoir les bois de cerf. Car c'est bien du Dieu Cernunnos dont il s'agit. Cette statue a la particularité d'être tricéphale ; elle représente la transformation du Dieu Cernunnos en Dieu Esus avec sa phase de transition intermédiaire. 

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

  • "Mythes et Dieux de la Gaule", Jean-Jacques Hatt

Lien :

  • Le Chaudron Celte de Gundestrup :
  • https://www.facebook.com/photo.php?fbid=255050387967110&set=a.232402220231927.1073741829.230064080465741&type=1&theater

 

Dimanche 4 février 2018