Abnoba

La Déesse Celte de la Forêt Noire...

À l’instar de la Déesse Arduinna pour l’Ardenne, Abnoba était la Déesse celte de la Forêt Noire, une très belle région vallonnée couverte de profondes forêts qui se trouve dans le Sud de l’actuelle Allemagne. 

 

Abnoba est connue entre autres par plusieurs inscriptions votives d’époque gallo-romaine. Celle de la photo est une inscription qui fut trouvée àBadenweiler, et elle commence par l’épithète de Diane, la Déesse vierge de la chasse de la tradition romaine. L’inscription se lit de la manière suivante: DIANAE/ ABNOBAE/ M(arcus)• SENNIVS/ FRONTO• S(olvit) L(ibens)/ EX VOTO. Tout comme Arduinna, la Déesse Abnoba fut associée à Diane.

 

Et comme Arduinna et Diane, la Déesse Abnoba représente la grande Déesse, la Terre-Mère, dans sa phase jeune et vierge. Elle est étroitement liée à la Nature inviolée, celle qui n’a pas été domptée par l’humain. Abnoba protège la Forêt Noire, ses sources, ses arbres, ses plantes et ses animaux sauvages. Sur une pierre gravée trouvée près d’une source à St-Georgen, elle est représentée avec un lapin, ce qui relie la Déesse au printemps, à cette phase cyclique où la nature renaît après son sommeil hivernal, faisant d’elle une Déesse de la renaissance. Le triple aspect de la Déesse-Mère, Vie-Mort-Renaissance, symbolisé par le triskel ou par la triple lune, est ainsi l’expression d’Abnoba et des Déesses similaires du panthéon celtique. 

 

Une particularité de son culte, c’est qu’il s’est maintenu au cours des différentes traditions païennes qu’a connu cette région. Probablement issue d’une période antérieure aux Indo-Européens, la Déesse fut vénérée particulièrement par les Celtes, les Gallo-Romains, puis par le peuple germanique des Suèves, Suèves qui donnèrent leur nom à cette région allemande: le Schwabenland. Le nom original de la Forêt Noire fut Abnoba Silva, la forêt d’Abnoba. C’est donc une Déesse inséparable de cette terre aux profondes forêts mystérieuses, ce qu’avaient bien reconnu nos ancêtres païens. Ce n’est qu’avec l’avènement malheureux du christianisme que son culte dispraît complètement. 

 

Hathuwolf Harson

 

Sources : 

Samedi 30 Décembre 2017