Les Parques de la Lune

Des Fées très anciennes...

Dans le département français de l'Ariège, au cœur des Montagnes Pyrénéennes de l'Arize, existe la Légende de Trois Fées Nocturnes. Ces Fées peuvent être vues la nuit aux Carrefours. C'est toujours à la Croisée des Chemins qu'elles se trouvent. Entourées d'un halo de lumière, les Trois Fées montrent le chemin à suivre. Au Col de Caougnous où elles se tiennent régulièrement, l'une d'elles file du lin sur sa quenouille, la deuxième tourne un fuseau, et la dernière coupe le fil. 

Le Col de Caougnous
Le Col de Caougnous

Les Parques de Lune
Les Parques de Lune

Ces Fées sont très anciennes car leur origine remonte à 3 Déesses de la Tradition Gallo-Romaine, les Parques. Ces Parques, également connues sous le nom de Moires, sont celles qui tiennent dans leurs mains la destinée de tous les êtres vivants. On les retrouve également dans d'autres Mythes Païens d'Europe, comme les Nornes du destin de la Tradition Germano-Nordique. Elles sont maîtres de tous les destins, chaque fil tissé représente une vie. Un fil coupé est une vie dont le destin s'arrête. Les Nornes du destin sont liées au concept du temps qui ne s'arrête jamais. Leurs noms germaniques sont Urd (L'origine, le passé), Werdandi (Ce qui devient, le présent), et Skuld (Ce qui adviendra, le futur). 


Les Parques de Lune, Urd, Skuld et Werdandi
Les Parques de Lune, Urd, Skuld et Werdandi

Le fait que ces Parques Pyrénéennes soient liées à la Lune est révélateur de leur nature obscure. Elles détiennent les secrets occultés au commun des mortels. Leur pouvoir est immense et leurs décisions sont sans appel. L'autre fait intéressant est qu'on les trouve près des Carrefours, car le Croisée des Chemins symbolise dans toutes les Traditions Polythéistes les changements brusques du destin. 

Les Parques de Lune
Les Parques de Lune

Prenez donc garde si vous passez par ce col de montagne. Il n'est pas impossible que vous vous retrouviez face à votre propre destin...

 

Hathuwolf Harson

 

Source :

 

Samedi 18 Novembre 2017


Pour partager l'article

Commentaires: 0