139 Mots Vikings dans le Langue Anglaise...

Merci à Eric Leroy pour avoir réuni ces informations linguistiques très intéressantes 😉

 

 

Sans les Vikings, il manquerait à la langue Anglaise quelques mots impressionnants comme « Berserker » littéralement : chemise d'ours, « Ugly» laid, « Muck » boue, « Skull » crâne, « Die » mourir, « « Cake » gâteau et « Knife » couteau (en Français, ce mot ressemble étrangement, phonétiquement parlant, à « canife »).

 

Quand je « Vieil Anglais », que vient-il à l'esprit ? Le fleuri, le script dificile à lire ? Lisant « BEOWULF » dans votre classe d'Anglais à l'école ? Les types de noms composés ou figuratifs comme « cygne de sang » et « abats de rosée » qui ont subi de lourdes paroles pendant des decennies ?

Le « vieil » anglais, ou anglo-saxon, est une langue parlée par les Anglais et les Saxons, les premières tribus Germaniques à régner sur les îles britanniques. Ils ne furent pas les premiers habitants, comme tout locuteur Gaulois ou Gaélique parleur vous le diront, mais leur langue forme la base de l'anglais que nous parlons aujourd'hui. Mais alors pourquoi les anglophones modernes ne comprennent-ils pas le « vieil » anglais ? 

 

En termes de vocabulaire, de grammaire et de syntaxe, le vieil anglais ressemble à ses cousins Néerlandais et Allemand plus qu'à l'Anglais moderne. Alors, comment l'anglais a-t-il pu changer si radicalement ?

Pour faire court, la langue anglaise a changé pour toujours après l'invasion Normande avec sa nouvelle classe dirigeante francophone vers les îles britanniques en 1066. Le français fut la langue de la noblesse pendant les 300 années suivantes. Il fallut beaucoup de temps pour que beaucoup des mots français soient adoptés par les classes marchandes et paysannnes. Par exemple, les Anglo-Saxons avaient déjà des mots comme « Sheep » moutons et « Cow » vaches, mais l'aristocratie Normande, qui habituellement ne voyait ces animaux que sur la plaque, introduit « mouton » (mutton) et « boeuf » (beef). Aujourd'hui, près de 30% des mots sont issus de la langue Française.

En conséquence, l'anglais moderne est communément considéré comme une langue germanique occidentale avec beaucoup de français et l'influence latine grâce à l'église. Mais cette histoire du développement de l'anglais oublie une pièce très importante du puzzle ; le vieux Norrois : la langue des Vikings ;

 

Comment parlaient les Vikings ?

Le nom « Viking » en vieux Norrois (« Ceux des Baies ») signifiait un expédition à l'étranger, et un Viking était quelqu'un qui allait dans une de ces expéditions. Dans « l'imaginaire populaire » (l'église...), les Vikings étaient essentiellement des pirates des fjörds du Danemark et de Norvège qui descendaient sur l'Angleterre médiévale comme des « barbares sanguinaires » : ils violaient, pillaient, tuaient, rasaient les villages et après leurs « méfaits » reprenaient la mer glaciale du Nord avec leur butin, comme ils étaient venus...

 

Mais la vérité est beaucoup plus nuancée. L'activité première des Vikings en Angleterre était composée de raids côtiers dans le début du IXème siècle, mais vers l'an 870, les Danois avaient échangés leur épée contre une charrue et se sont installés, pour la plupart, dans le Nord de l'Angleterre, dans une zone régie par les traités connu sous le nom de « Danelaw ». 

L'Angleterre eut même des rois Danois de 1018 à 1042. Cependant, la plus durable conquête Normande eut plus de succès et l'an 1066 marqua la fin de l'ère Viking et l'influence Danoise fut pratiquement effacée dans presque tous les aspects de la culture anglaise, mais eu un efet sur le développement de la langue de cette dernière. 

 

Mais il peut sembler qu'à partir de « Oddi » (Odin), « Traust » (Traître), Tho (mais), ces mots utilisés sont les mêmes mots que les Vikings utilisèrent dans leur langage au quotidien.

« Þeirra », mot Islandais, signifie « leur », leur langue évolue dans les langues scandinaves modernes, mais « Þeir » (ils) a également donné en anglais des centaines de mots. (Note sur la lettre « Þ » : la phonétique de cette vieille lettre norroise appelée THORN, fait le même son que la « TH » de Thin [mince])

Les noms des jours. L'influence Viking la plus évidente dans l'anglais moderne est le mot jeudi (Þorsdagr), comme vous pouvez probablement le deviner signifie "jour de Thor". “Tuesday”, “Wednesday” and “Friday” (Mardi, mercredi et vendredi sont parfois attribués aux Dieux* nordiques Tyr, Odin et Freya ; mais ces jours sont effectivement nommés par les équivalents anglo-saxons de ces dieux, Tiw, Wodan et Friga. La similitude de ces noms pointe vers l'ancêtre commun des diverses tribus germaniques dans la préhistoire du nord de l'Europe* - des siècles avant que leurs descendants s’affrontent sur les côtes de

l'Angleterre.

 

Guerre et violence

Si les Vikings sont célèbres pour une chose, c’est leur obsession [Note r.t] de la guerre. Ils n’ont pas juste apporté la mort et la destruction à l'Angleterre du Moyen Age, ils ont apporté des mots vraiment cool/ frais pour celles-ci. Ils étaient certainement rugueux. Il suffit de regarder la façon dont un Viking rangr, et il pourrait þrysta (pousser) un knifr (poignard) dans votre skulle/ (crâne).

• berserk / berserker - Berserkr, lit. «chemise d’Ours". Un Berserkr était un guerrier Viking qui voulaient entrer dans la bataille dans une frénésie folle, vêtu de la peau de cet animal comme armure.

• Club - klubba. Les gens ont été cogner avec de choses lourdes depuis des temps immémoriaux, mais pas jusqu'à ce que les Danois ont commencé à porter cette arme vers le bas sur les têtes anglaises qui fit que cette arme émoussée reçut dignement son nom « Blunt » (émoussé). 

• Ransack - rannsaka (à la recherche d'une maison)

• De nos jours, cet adjectif Scathing est réservé à de vives critiques, mais dans le contexte de la signification originelle de cingler (de blesser), SKADA prend une qualité beaucoup plus

viscérale.

• abattage - slatra (du boucher)

• Même si l'arme n'a été inventé que des siècles après l'époque des Vikings, le mot vient du vieux norrois. L'utilisation la plus commune était le nom de femme Gunnhildr: Gunn et Hildr peut se traduire par «guerre» ou «bataille». Seuls les Vikings badass ont vraiment nommé leurs filles infantiles "Warbattle".

 

Société et culture

Mais la vie dans le Danelaw était pas assassiner et mener le chaos. Ironiquement, ces berserkers sauvages nous ont aussi donné des mots qui sont au cœur de notre culture "civilisé":

  • bylaw – bylög (loi de village)
  • sale – sala
  • heathen – heiðinn (celui qui habite la bruyère ou le pays ouvert)
  • skill – skil (distinction)
  • Hell – Dans la mythologie nordique, la fille de Loki Hel a gouverné le monde souterrain.
  • D'où la désignation de l'Enfer, « Hell ».
  • steak – Steik (à frire)
  • husband – Hús (maison) + bóndi (occupant et barre de sol) = húsbóndi
  • thrall – þræll (servitude, esclave)
  • law – lag (loi)
  • thrift – þrift (prospérité)
  • litmus – litr (colorant) + mosi (lichen; mousse)
  • tidings – tíðindi (Nouvelles d'événements)
  • loan – lán (prêter)
  • yule – jol (Une fête païenne, le solstice d'hiver)

 

Animaux

Bien que la plupart des noms d'animaux Anglais conservent leurs racines anglo-saxonnes (Cow, Bear, Hound, Swine, Chicken : vache, ours, chien, porc, poulet, etc...), les Vikings ont apporté certains noms d'animaux dans la langue vernaculaire :

  • • bug - búkr (un insecte dans les troncs d'arbres)
  • • Bull - taureau - boli
  • • reindeer rennes - hreindyri 
  • • skata - fish - poisson
  • • wing - aile - vængr.

 

Quelques mots associés à la chasse et le piégeage viennent aussi du vieux norrois. « Sleuth » signifie maintenant « Détective », mais le « Sloth » (aussi paresseux) d'origine signifiait « piste » ou « traque ». D'autre part, « Snare » (piège) conserve aussi le sens originel du vieux nordique « Snara ».

 

Le paysage

Le vieux norrois est bon pour décrire les paysages de Bleikr et la météo. Cela a été particulièrement utile aux Vikings adoptées dans le nord de l'Angleterre, où les « Flatr » (plats) ou « Rogg » (robuste) terrains peuvent être enveloppés de « Fok » (Fog, Brouillard) et oppressés par « Gustr » (le vent) et « Lagr » (Faible), « Sky » (Ciel, nuages bas).

Une grande partie du Danelaw bordé marécages et plaines alluviales, il n'est donc pas surprenant que de nombreux mots nordiques pour les choses sales et boueuses, survivent en anglais :

 

  • dirt - saleté
  • drit - excrément
  • lie, dregs, dregg - sédiment
  • mire, myrr - boue
  • muck, myki - bouse de vache
  • rotten – pourris 

 

L’héritage Scandinave en anglais

Merci à la fermentation interculturelle qui a lieu dans le Danelaw, et plus tard, quand l'Angleterre a été temporairement absorbé dans le canute, le Grand Royaume Uni de la Mer du Nord. La langue anglaise est beaucoup plus proche de celle de ses voisins scandinaves, ce que beaucoup reconnaissent. Au temps de la conquêt Normande, l'influence irréversible du français (Normand) avait déjà transformé le vieil anglais au-delà de ses racines

anglo-saxonnes.

Ceci est encore en évidence aujourd'hui ; grammaire anglaise et la syntaxe moderne sont plus semblables à des langues scandinaves modernes que du vieil anglais. Ceci suggère que le vieux norrois n'a pas simplement introduit de nouveaux mots, mais influencé la façon dont les Anglp-Saxons ont construit leurs phrases. Certains linguistes affirment même que l'anglais devrait être reclassé comme une langue germanique du nord (avec les Danois,

Norvégiens, Islandai et Suédois). L'influence Viking est peut être plus apparente dans le dialecte du Yorkshire, qui utilise même des mots plus nordiques dans la parole quotidienne que l'anglais standard ne le fait.

L'anglais est sans doute trop hybride pour être classé, mais sa vieille racine Norroise est clairement là parmi l'enchevêtrement des racines « roots » anglo-saxonnes, françaises et latines. La langue des Vikings est peut-être devenue plus modérée au cours des siècles, depuis byrðr (naissance) birth undtil jusqu’à nous

deyja (mort) - énergie brute des Nordiques mijote sous la surface de tout ce que nous disons.

 

Plus de Mots nordiques : 

 

LES VERBES

  • bark – bǫrkr (Écorce)
  • rid – rythja (Défricher)
  • bask – baðask (Se prélasser, “se baigner”)
  • run – renna (Courir)
  • billow – bylgja (Onduler)
  • scare – skirra (Effrayer)
  • blunder – blundra (Gaffe, se fermer les yeux, trébucher aveuglément)
  • scrape – skrapa (Gratter)
  • call – kalla (Appel, pleurer bruyamment)
  • snub – snubba (Snober, maudire)
  • cast – kasta (Jeter, lancer)
  • sprint – spretta (Sprinter, sauter)
  • choose – kjósa (Choisir)
  • stagger – stakra (Échelonner, pousser)
  • clip – klippa (Agrafe, couper)
  • stain – steina (Tache, peinturer)
  • crawl – krafla (Griffer)
  • stammer – stemma (Balutier, entraver ou endiguer)
  • gawk – ga (Rester bouche bée)
  • sway – sveigja (Balancement)
  • get – geta (Obtenir)
  • take – taka (Prendre)
  • give – gefa (Donner)
  • seem – sœma (Sembler)
  • glitter – glitra (Briller)
  • shake – skaka (Secouer)
  • haggle – haggen (Marchander)
  • skip – skopa (Sauter)
  • hit – hitta (Frappé, trouver)
  • thwart – þvert (Contrecarré, à travers)
  • kindle – kynda (Allumer)
  • want – vanta (Vouloir)
  • race – rás (Race)
  • whirl – hvirfla (Tourbillon, faire un tour)
  • raise – reisa (Élever)
  • whisk – viska (Fouet, tresser)

 

OBJETS : 

  • axle – öxull (Essieu)
  • loft – lopt (Grenier)
  • bag – baggin (Sac)
  • mug – mugge (Agresser)
  • ball – bǫllr (Ballon)
  • plow, plough – plogr (Charrue)
  • band - rope (Cordage de bande)
  • raft – raptr (Radeau)
  • bulk – bulki (Masse)
  • scale (for weighing) – Échelle pour le pesage
  • bowl – skål (Bol, coupe à boire)
  • cake – kaka (Gâteau)
  • scrap – skrap (Ferraille)
  • egg – æg (Oeuf)
  • seat – sæde (siège)
  • glove – lofi (Gant)
  • skirt – skyrta (jupe)
  • knot – knutr (Nœud)
  • wand – vondr (barre, baguette magique)
  • keel – kjölr (Quille)
  • window – vindauga (Fenêtre)
  • link – hlenkr (Lien)

 

Adjectifs :

  • aloft – lopt (mezzanine; le ciel, les cieux)
  • freckles – freknur (taches de rousseur)
  • ill – illr (mauvais)
  • foot – fótr (pied)
  • loose – lauss (en vrac, perdre)
  • girth – gjörð (circonférence)
  • sly – sloegr (sournois)
  • leg – leggr (jambe)
  • scant – skamt (peu, manquant)
  • skin – skinn (peau)
  • ugly – uggligr (laid)
  • weak – veikr (faible)

 

Eric Leroy

 

Dimanche 25 Mars 2018